1 491 236 visites 29 visiteurs

Sfc
Championnat
1
0
15 octobre 2016 18:00
Metz F C
  • Ensoleillé
43 min
Carton jaune
65 min
Remplacement
Remplacement
81 min
But marqué
85 min
Pelouse naturelle
18:00 - 15 octobre 2016
Arbitre Central
DUBOURDIEU VINCENT
Arbitre(s) assistant(s) BOUCHON FLORIAN MOHR EMMANUEL
355 spectateurs

Sur sa pelouse en piteux état, Sarreguemines a empoché trois points précieux face à une équipe du FC Metz alignant tout de même six joueurs du groupe professionnel. Une première période plus au moins équilibrée, une seconde à l’avantage des locaux. D’entrée, Sarreguemines se montrait entreprenant. La frappe de Quéré était repoussée par la défense messine (6e ) puis la superbe transversale de Mladenovic vers M’Barki n’était malheureusement pas conclue (10e ).

Metz se réveillait sur un coup franc à 18 mètres de la cage gardée de Trimborn. Frappé par Maziz, le cuir passait de peu à côté (11e ). Les Grenats continuaient leur pressing et le coup de tête de Vion donnait des frayeurs au camp sarregueminois (14e ). Les locaux reprenaient ensuite du poil de la bête et Benichou ratait de peu le cadre sur un coup de tête (24e ). Dans la minute suivante, Trimborn devait sortir de sa cage sous la menace de Vion (25e ). Metz mettait le turbo : le tir de Seydi s’envolait (32e ). Sur une superbe action collective, Mladenovic voyait sa frappe passer de peu au-dessus de la transversale de Kawashima, le portier messin (39e ).

Basin exclu

Au retour des vestiaires, Metz mettait le pied sur le ballon et le centre parfait de Thill ne trouvait pas preneur devant Trimborn (50e ). Trois minutes plus tard, sur un tacle dangereux, le jeune Nicolas Basin était exclu et laissait ses partenaires à dix (53e ). Ce qui donnait des espaces aux locaux. Kawashima devait sortir une grosse parade sur le tir puissant de M’Barki (60e ), avant de se coucher parfaitement devant l’attaquant sarregueminois (64e ).

Les locaux poussaient, les visiteurs jouaient en contres, mais sans trop inquiéter Trimborn. La délivrance arrivait à dix minutes du terme. Sur un corner frappé par Taarmite, Khalid Benichou s’élevait au-dessus de la mêlée et marquait de la tête (1-0, 81e ). Dans les dernières minutes, Metz tentait de revenir au score mais Sarreguemines allait conserver son avantage jusqu’au bout.

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G G G G P P

Répartition des buts

73 buts marqués
55 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG 54 26 17 3 6 0 46 21 0 25
2 SCHILTIGHEIM SC 53 26 16 5 5 0 45 17 0 28
3 HAGUENAU FCSR 49 26 14 7 5 0 49 31 0 18
4 SARREGUEMINES 44 26 13 5 8 0 38 36 0 2
5 METZ F C 39 26 10 9 7 0 39 30 0 9
6 PRIX LES MEZIERES 38 26 11 5 10 0 41 38 0 3
7 LUNEVILLE FC 38 26 10 8 8 0 36 36 0 0
8 SARRE UNION U S 34 26 10 4 12 0 42 47 0 -5
9 NANCY ASNL 33 26 9 6 11 0 37 43 0 -6
10 BIESHEIM A.S.C. 33 26 9 6 11 0 34 44 0 -10
11 PAGNY S/MOSELLE A.S 25 26 5 10 11 0 26 34 0 -8
12 FORBACH 24 26 7 3 16 0 26 49 0 -23
13 STRG PIERROTS VAUBAN 23 26 5 8 13 0 26 37 0 -11
14 ILLZACH MODENHEIM 16 26 3 7 16 0 34 56 0 -22
gardiens
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Dirigeant
Kiné

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Voir également

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC