1 943 178 visites 10 visiteurs
Hagondange Fc
COUPE DE FRANCE
1
1
tab  2 - 4
25 septembre 2016 15:00
Sfc
80'
NC
13 min
But marqué
38 min
Carton jaune
57 min
Remplacement
75 min
Carton jaune
80 min
But encaissé
Sur penalty
97 min
99 min
Carton jaune
107 min
Carton jaune
115 min
Carton jaune
STADE DE LA CITÉ 1
Pelouse naturelle
15:00 - 25 septembre 2016
Arbitre Central
PASTOT JONATHAN
Arbitre(s) assistant(s) JUNG FREDERIC BECKER RAPHAEL
NC

En première période, les pensionnaires de CFA2 faisaient tourner le ballon, tandis que leurs hôtes, sociétaires de DHR, se contentaient de jouer quelques cartes en contre-attaques.

Kowalczyk perçait et décalait dans l’axe pour M’Barki qui prenait Gueye en défaut (0-1, 13e ). Les hommes de David Spir regardaient trop leurs adversaires. Ils étaient constamment au bord de la rupture. Mais, à chaque fois, leur portier leur sauvait la mise.

Gueye devançait Wengert sur une balle en cloche d’Assekour (19e ), annihilait un slalom de Taarimte qui avait effacé plusieurs défenseurs (30e ), et repoussait un tir d’Assekour, véritable feu follet sur le flan gauche (32e ). Il voyait aussi Assekour louper le cadre au sortir d’un une-deux avec M’Barki (22e), alors que Sidi Mammar intervenait in-extremis face à Assekour encore (42e ). Côté local, Ndoye tentait sans réussite de tirer partie de plusieurs ballons en profondeur.

Trois pénaltys ratés

En seconde période, les visiteurs ne parvenaient pas à plier le match car Hagondange livrait un combat homérique. Gueye gardait encore le FCH en vie face à Taarimte (49e ) et Assekour (51e , 63e). Il gagnait même un un-contre-deux aux dépens de Taarimte et M’Barki, seuls en pointe (64e ). Ses meilleurs exploits restaient à venir puisqu’il repoussait un premier pénalty de M’Barki obtenu par Assekour (71e ). A l’inverse Ndoye se faisait justice après avoir été bousculé dans le rectangle (1-1, 75e ). Perclus de crampes, les locaux résistaient.

Les prolongations débutaient par de nouveaux arrêts de Gueye dont un second pénalty frappé par Karayer (105e ). Même blessé dans un contact, le gardien hagondangeois continuait à bondir hors de sa cage. Au risque de provoquer un troisième pénalty en se jetant dans les pieds de M’Barki qui prenait ses responsabilités et frappait… sur la barre !

L’incroyable scénario prenait fin avec la séance des tirs au buts. Les Faïenciers s’imposaient 4-2 pour passer par la petite porte grâce à deux parades de Trimborn. D’ici à dire que le portier visiteur a volé la vedette à son homologue…

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G G G G P P

Répartition des buts

73 buts marqués
55 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG 54 26 17 3 6 0 46 21 0 25
2 SCHILTIGHEIM SC 53 26 16 5 5 0 45 17 0 28
3 HAGUENAU FCSR 49 26 14 7 5 0 49 31 0 18
4 SARREGUEMINES 44 26 13 5 8 0 38 36 0 2
5 METZ F C 39 26 10 9 7 0 39 30 0 9
6 PRIX LES MEZIERES 38 26 11 5 10 0 41 38 0 3
7 LUNEVILLE FC 38 26 10 8 8 0 36 36 0 0
8 SARRE UNION U S 34 26 10 4 12 0 42 47 0 -5
9 NANCY ASNL 33 26 9 6 11 0 37 43 0 -6
10 BIESHEIM A.S.C. 33 26 9 6 11 0 34 44 0 -10
11 PAGNY S/MOSELLE A.S 25 26 5 10 11 0 26 34 0 -8
12 FORBACH 24 26 7 3 16 0 26 49 0 -23
13 STRG PIERROTS VAUBAN 23 26 5 8 13 0 26 37 0 -11
14 ILLZACH MODENHEIM 16 26 3 7 16 0 34 56 0 -22
gardiens
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Dirigeant
Kiné
Florian TRIMBORN
F T
Khalid BENICHOU
K B
Metin KARAYER
M K
Alan WENGERT
A W
Romain QUERE
R Q
Yannick DEKOUN
Y D
Christophe MICELI
C M
Faraji TAARIMTE
F T
Benoit KOWALCZYK
B K
Elhassane M'BARKI
E M
Ismael ASSEKOUR
I A

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La victoire contre Pagny valide définitivement notre maintien. Le SFC jouera pour la sixième année consécutive en National 3 et c’est le principal!

L’objectif est atteint et il faut s’en réjouir tant le championnat a été difficile cette année. Quand je vois les équipes qui vont descendre ou se battent encore pour ne pas descendre, il faut le savourer.

Si on m’avait dit lors de la trêve hivernale qu’on aurait été maintenu à une journée de la fin, j’aurais signé des deux mains! Je tiens à féliciter tous les acteurs de ce maintien.

Maintenant on va aller à Mulhouse pour prendre du plaisir et pour finir à la plus haute place possible. Une place dans le top 5 serait magnifique... Et ensuite on pensera à la suite... »

Sébastien MEYER, coach SFC