1 755 664 visites 9 visiteurs
Sfc
COUPE DE LORRAINE SENIORS
0
1
1 avril 2017 18:00
Fc Luneville
74'
NC
  • Ensoleillé
  • Sec
65 min
Remplacement
71 min
74 min
But encaissé
78 min
Pelouse naturelle
18:00 - 1 avril 2017
Arbitre Central
SCHMITT FABRICE
Arbitre(s) assistant(s) CLEMENT THIERRY BELCOUR CEDRIC
200 spectateurs

Avec une équipe mixte, Sarreguemines est complètement passé à côté de son match et s’est incliné face à Lunéville, ce samedi (1-0). Les Meurthe-et-Mosellans sont en demi-finales de Coupe de Lorraine.

Après sa brillante qualification en milieu de semaine chez le tenant du titre, Pagny, Sarreguemines s’est incliné dans son fief de la Blies et quitte ainsi cette Coupe de Lorraine aux portes des demi-finales.

Ce quart ne restera pas dans les mémoires entre ces deux formations de CFA 2. D’emblée, Uhlrich, sur coup franc, trouvait le montant de Grebil, le portier sarregueminois (6e ). Le SFC tentait de réagir mais était trop brouillon dans le dernier geste. Il fallait attendre la 20e minute pour voir une belle opportunité pour les Faïenciers lorsque Poirot dégageait en catastrophe la frappe de M’Barki. Les deux équipes se craignaient et les occasions franches se faisaient rares. Seul Uhlrich voyait sa frappe passer très nettement à côté (26e ).

GRÉBIL PRIS À CONTRE-PIED

Meyer détournait également un coup franc de M’Barki puis une reprise de Babit (30e ). Dans la foulée, le lunévillois Duminy ratait le cadre d’un cheveu (32e ). Puis c’était au tour d’Asbabou de rater l’immanquable à six mètres du but (37e ). Juste avant la pause, Meyer était également sur la trajectoire d’un centre tir de Ba.

La seconde période était tout aussi maladroite du côté des Sarregueminois. M’Barki ratait le cadre et Ba, sa reprise sur le centre parfait de M’Barki (54e ). À l’heure de jeu, le capitaine lunévillois Poirot ratait la cible sur corner (61e ) et Grebil devait se jeter dans les pieds de Goncalves pour écarter le danger (72e ).

Dans la minute suivante, Lunéville obtenait un penalty et Uhlrich prenait Grebil à contre-pied (0-1, 73e ). Sarreguemines accélérait sur la fin pour revenir et Meyer détournait la frappe à bout portant de Babit (81e ). En contre, Lunéville manquait de tuer le match par Angioni Noirez (82e ) et Goncalves (85e ). Sans conséquence puisqu’un petit suffisait à leur bonheur.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G G G G P P

Répartition des buts

73 buts marqués
55 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG 54 26 17 3 6 0 46 21 0 25
2 SCHILTIGHEIM SC 53 26 16 5 5 0 45 17 0 28
3 HAGUENAU FCSR 49 26 14 7 5 0 49 31 0 18
4 SARREGUEMINES 44 26 13 5 8 0 38 36 0 2
5 METZ F C 39 26 10 9 7 0 39 30 0 9
6 PRIX LES MEZIERES 38 26 11 5 10 0 41 38 0 3
7 LUNEVILLE FC 38 26 10 8 8 0 36 36 0 0
8 SARRE UNION U S 34 26 10 4 12 0 42 47 0 -5
9 NANCY ASNL 33 26 9 6 11 0 37 43 0 -6
10 BIESHEIM A.S.C. 33 26 9 6 11 0 34 44 0 -10
11 PAGNY S/MOSELLE A.S 25 26 5 10 11 0 26 34 0 -8
12 FORBACH 24 26 7 3 16 0 26 49 0 -23
13 STRG PIERROTS VAUBAN 23 26 5 8 13 0 26 37 0 -11
14 ILLZACH MODENHEIM 16 26 3 7 16 0 34 56 0 -22
gardiens
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Dirigeant
Kiné
Jonathan GREBIL
J G
Mouhamadou BARRY
M B
Khalid BENICHOU
K B
Fahdi REDJAM
F R
Oluwole ADEBAYO
O A
Faraji TAARIMTE
F T
Jordan COIGNARD
J C
Pascal STELLETTA
P S
Yaya BA
Y B
Elhassane M'BARKI
E M
Brian BABIT
B B

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Très frustré et déçu pour les joueurs suite à cette défaite. Je ne suis pas persuadé que c’est l’équipe la plus méritante qui ait gagné samedi. Notre adversaire a frappé trois fois au but sur des erreurs individuelles de notre part et marqué par deux fois...  

Nous avons maîtrisé le ballon et aussi le match, surtout en deuxième mi-temps, mais nous manquons clairement de réussite dans les deux zones de finition... C’est cruel, car nous réalisons des prestations intéressantes collectivement mais les garçons ne sont pas récompensés sur le plan comptable...  

On va continuer à travailler pour retrouver la réussite. »

Sébastien MEYER, Coach SFC