1 783 845 visites 7 visiteurs
Amneville C S O
Championnat
3
2
22 avril 2017 18:00
76'
NC
78'
NC
92'
NC
2 min
But marqué
60 min
But marqué
76 min
But encaissé
78 min
But encaissé
82 min
92 min
But encaissé
STADE MUNICIPAL 1
Pelouse naturelle
18:00 - 22 avril 2017
Arbitre Central
GRASSE GREGORY
Arbitre(s) assistant(s) GILLERON JEAN ALEXANDRE DOMITILE STEPHANE
NC

Lorsque Levy Chapira trompait le portier amnévillois à l’heure de jeu, pour doubler la mise d’une frappe précise suite à un contre, on ne donnait plus guère de chance aux Amnévillois de revenir à hauteur d’une formation sarregueminoise bien en place.

Les choses semblaient bien mal emmanchées depuis le début de la partie quand Abdouni surprenait la défense puis Keldenich d’une frappe précise de 20m (0-1, 2e ). Cueilli à froid Amnéville tentait bien de réagir, mais Marques échouait d’un rien sur une passe d’un défenseur (9e ), alors que le ciseau acrobatique de Boncœur manquait le cadre de peu (17e ). Le manque de réussite des amnévillois était pleinement illustré à la 22e minute quand Grebil était sauvé par son montant sur la tête d’un partenaire, puis par la barre sur la reprise de Martin suite à un coup franc d’Adler.

Loin d’accélérer après le repos, les Amnévillois semblaient presque se résigner. Certes, la domination était amnévilloise mais guère dangereuse pour la défense sarregueminoise. On a longtemps manqué de justesse et de mouvement , reconnaissait l’entraîneur Cédric Léonard.

Le deuxième but visiteur de Levy Chapira semblait alors sonner le glas des ambitions locales. Mais l’entrée en jeu de Pignatone redonnait un nouveau souffle au onze amnévillois, par ses qualités de percussion. L’attaquant amnévillois éliminait son adversaire pour placer un tir croisé qui redonnait un brin d’espoir aux locaux (72e ). Sur une action identique l’attaquant amnévillois égalisait d’une nouvelle frappe croisée (78e ). L’espoir changeait de camp et la formation amnévilloise, métamorphosée, faisait le siège du camp visiteur. Grebil était à la parade sur une tête de Maurice (84e ). On semblait s’acheminer vers un score de parité presque inespéré pour Amnéville lorsque Martin monté aux avant-postes tentait un incroyable retourné acrobatique qui se logeait sous la barre (90e +3). On se serait déjà contenté d’un but de raccroc… mais la c’est incroyable ! exultait le président amnévillois.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

P P G P N G

Répartition des buts

73 buts marqués
49 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 AMNEVILLE C S O 60 26 18 6 2 0 73 26 0 47
2 F.C. TREMERY 56 26 17 5 4 0 49 29 0 20
3 EPINAL S A S 54 26 16 6 4 0 53 27 0 26
4 SARREGUEMINE 41 26 12 5 9 0 50 40 0 10
5 ST AVOLD E.N. 37 26 10 7 9 0 65 50 0 15
6 BAR LE DUC FC 36 26 9 9 8 0 27 30 0 -3
7 JARVILLE 34 26 9 7 10 0 54 45 0 9
8 THAON ES 34 26 10 4 12 0 41 51 0 -10
9 THIONVILLE FC 32 26 8 8 10 0 41 45 0 -4
10 AM. DU PERSONNEL MUN 31 26 8 7 11 0 43 40 0 3
11 MAGNY 31 26 9 4 13 0 46 60 0 -14
12 CHAMPIGNEULLES RC 25 26 7 4 15 0 35 56 0 -21
13 ST DIE 24 26 7 3 16 0 27 57 0 -30
14 NEUVES MAISONS GS 12 26 3 3 20 0 24 72 0 -48
gardiens
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Jonathan GREBIL
J G
Alan WENGERT
A W
Yanne MAVOUNGOU
Y M
Florian HESSE
F H
Nicolas SCHWARTZ
N S
Yannick DEKOUN
Y D
Farouk SLIMANI
F S
Tristan WAGNER
T W
Amin ABDOUNI
A A
Franck CHRABCZAK
F C
Paul LEVY-CHAPIRA
P L

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

"Le match nul à Pagny est encore une nouvelle contre-performance. Malgré les nombreuses absences, encore une fois, je pense que nous avions l’équipe pour mieux faire.

Malheureusement, notre entame du match et notre première mi-temps nous pénalisent. Menés logiquement au score à la mi-temps, il a de nouveau fallu réagir... Le seul point positif est d’avoir réussi à égaliser à 10 contre 11.

Maintenant il faut profiter de la première véritable trêve depuis quatre ans pour se poser les bonnes questions. Ce championnat fait appel à des valeurs que je n’ai pas assez vues dans mon équipe lors de la première partie de saison ..."

Sébastien MEYER, coach SFC