2 135 192 visites 12 visiteurs
Championnat
2
1
18 février 2018 15:00
Champigneulles Rc
15 min
But encaissé
28 min
46 min
50 min
But marqué
57 min
Carton jaune
81 min
15:00 - 18 février 2018
Arbitre Central
LOIC METZINGER
Arbitre(s) assistant(s) JEAN ALEXANDRE GILLERON FABRICE KUBLER
NC

Très présents en début de partie, les Mosellans ne tardaient pas à se créer une énorme occasion. En contre-attaque, Ba servait idéalement Lafraoui, seul face à Boul, mais ce dernier gagnait brillamment son duel (8e ). Mais ce sont Les Meurthe-et-Mosellans qui transformaient leur première action collective aboutie en but. Makdoud déboulait dans son couloir droit et centrait pour Ginolfi, percutant au premier poteau. Fossati s’inclinait (0-1, 16e ).

Quelques instants plus tard, Mehl, pour le SFC, délivrait un coup franc idéal que Redjam, de la tête, plaçait juste à côté du cadre (18e ). Champigneulles, fort de son avantage, prenait confiance et faisait désormais jeu égal. Ainsi, Ginolfi terminait par un plat du pied enroulé, bien proche de la lucarne, un modèle de mouvement collectif (23e ). Juste avant la pause, Ba se procurait un coup franc à l’entrée de la surface. Tentant de se faire justice lui-même, l’attaquant sarregueminois frappait finalement dans le mur (44e ).

Si les Faïenciers ne s’étaient pas montrés réalistes en première période, ces carences étaient balayées cinq minutes après l’entame de la seconde. En effet, Hesse délivrait un coup franc que Redjam coupait victorieusement de la tête dans les six mètres (1-1, 46e ).

Champigneulles termine fort

À peine le temps de réaliser pour les Champigneullais que Lafraoui surgissait là encore à quelques mètres du but pour crucifier une seconde fois Boul (2-1, 50e ). Néanmoins, ce coup du sort n’affaiblissait pas les visiteurs qui étaient proche d’égaliser rapidement, lorsque Demay, sur corner, trouvait Berisha, lequel plaçait un coup de tête pleine barre (55e ) !

Jusqu’à la fin, ces derniers, à l’image d’Umbdenstock, d’une frappe trop croisée (81e ), faisaient planer la menace du partage des points au-dessus de la tête de leurs adversaires. Bien sûr, des espaces s’ouvraient pour les Sarregueminois régulièrement maladroits dans l’avant-dernier geste.

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

N P P G N G

Répartition des buts

58 buts marqués
52 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 THAON ES 49 24 14 7 3 0 55 28 0 27
2 ST AVOLD E.N. 47 24 15 2 7 0 65 52 0 13
3 SARREGUEMINE 44 24 13 5 6 0 55 42 0 13
4 AM. DU PERSONNEL MUN 35 24 10 5 9 0 47 40 0 7
5 FORBACH 35 24 11 3 10 0 52 40 1 12
6 SARREBOURG FC 34 24 9 7 8 0 41 40 0 1
7 THIONVILLE FC 33 24 10 3 11 0 34 40 0 -6
8 JARVILLE 33 24 10 4 10 0 39 35 1 4
9 EPINAL S A S 33 24 9 6 9 0 38 39 0 -1
10 CHAMPIGNEULLES RC 31 24 8 7 9 0 32 38 0 -6
11 BAR LE DUC FC 26 24 6 8 10 0 32 32 0 0
12 RENAISSANCE S. AMANV 23 24 6 5 13 0 29 53 0 -24
13 MAGNY 9 24 2 3 19 0 28 68 0 -40
gardiens
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Dirigeant
Ludovic FOSSATI
L F
Antoine MEHL
A M
Ludovic WEINACHTER
L W
Florian HESSE
F H
Yanne MAVOUNGOU
Y M
Mafoud EL HELLAOUI
M E
Yanis SAHRAOUI
Y S
Yaya BA
Y B
Sahel REDJAM
S R
Dorian OREILLARD
D O
Mohamed LAFRAOUI
M L

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Comme je l’avais annoncé toute la semaine à mes joueurs, nous sommes tombés sur une très bonne équipe d’Achen qui nous a posé des problèmes. J’ai longtemps hésité à laisser des garçons au repos (Wengert, Adebayo, Coignard, Dekoun, Mohammed, Steininger plus M’Barki sur le banc), mais j’ai confiance en l’ensemble de mon groupe et notamment en certains joueurs qui avaient eu moins de temps de jeu en N3 depuis le début de saison.

Même si je n’ai pas apprécié la prestation d’ensemble dans le contenu, l’expérience que j’ai de la Coupe de France me dit que le plus important dans cette compétition est d’être dans le chapeau au tour suivant. Nous sommes souvent passés par des trous de souris avant de faire des exploits. Il faut faire preuve d’humilité dans cette compétition, car les petites équipes n’existent pas. Nous sommes bien placés pour en parler.Bravo à l’équipe d’Achen qui devrait jouer au niveau supérieur l’an prochain si elle répète ce type de prestation.

Enfin, L’ensemble du club souhaite dédier la qualification à Freddy, notre cuistot, qui nous a quittés dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures seulement après avoir régalé une quarantaine de convives au stade de la Blies. On ne t’oubliera pas Freddy! Merci pour tout... »

Sébastien MEYER, coach SFC