2 224 501 visites 16 visiteurs

National 3 à la loupe : Pagny espère se maintenir le plus tôt possible

16 août 2017 - 10:55

Après avoir accroché son maintien en toute fin de saison dernière, le club de Pagny-sur-Moselle aspire à valider son bail en N3 le plus rapidement possible. Le club du président Frederic Boschian Bailo, 11e de l’exercice 2016/2017, aura à cœur de réussir son début de saison.

En effet, l’AS Pagny va tour à tour affronter deux promus en déplacement, l’AS Erstein et le FC Trémery, et cherchera à négocier au mieux la réception de son premier devancier la saison dernière, l’ASC Biesheim, entre les deux matchs.

Après ces trois premières joutes, le club meurthe-et-mosellan en saura un peu plus sur sa capacité ou non à se maintenir en National 3 même si rien ne sera joué, loin de là. À noter que le club a subi un coup dur à l’intersaison avec le départ de son attaquant Désiré Segbé en direction d’Épinal. Transfert qui a fait couler beaucoup d’encre et qui est une grosse perte sur le plan sportif pour Pagny, charge au club de se remettre de son départ et de continuer à aller de l’avant. En ce sens, les Jaunes et Noirs sont toujours en quête de son remplaçant.

Pour le coach de l’AS Pagny-sur-Moselle, Sébastien Reymond, l’objectif sera d’atteindre le maintien plus rapidement que la saison dernière, « avant la dernière journée serait bien, admet le tacticien. Sachant que cette année, la difficulté, c’est que le groupe Grand Est est composé de 15 équipes et qu’il risque donc d’y avoir plus de descentes que l’année dernière ».

Outre le maintien de l’équipe fanion en N3, les Pagnotins ont pour ambition de faire monter la réserve, qui évolue en R3, pour diminuer l’écart entre les deux équipes séniors.

Sébastien Reymond juge les trois premiers matchs à la portée de sa formation et sait qu’il sera important de bien les gérer.

Ensuite se présenteront le FR Haguenau, troisième la saison passée après avoir lutté pour accéder en N2, et l’US Sarre Union qui s’est considérablement renforcée.

Source : Ligue Grand Est de Football

Les matchs amicaux :

Racing Besançon (N3) - AS Pagny : 4-1
FC Lunévile (N3) - AS Pagny : 2-0
AS Pagny - RS Magny (R1) : 6-2
FC Tremery (N3) - AS Pagny : 0-1

Commentaires

PAROLES DE COACH

"Nous avons encore vécu un week-end frustrant... A Strasbourg, chez un leader renforcé par de nombreux professionnels, mes joueurs en manque de confiance ont appliqué le plan de jeu avec beaucoup de valeurs. Ils ont posé beaucoup de problèmes à notre adversaire, meilleure attaque du groupe.

Même si je pense qu'on aurait pu mieux utiliser le ballon, notamment en 1ère période, on a eu le mérite de mener au score... Si la possession était strasbourgeoise, les occasions étaient plutôt faïencières, surtout en seconde période...

Mais comme souvent, cette saison, nous n'avons pas su profiter de notre avantage au score... La faute à une erreur d'arbitrage flagrante qui a permis à notre adversaire d'obtenir un coup-franc inexistant et à ma défense qui n'a pas suivi ce même coup-franc chanceux... C'est rageant, car nos prestations ne sont pas récompensées....

Ensuite, j'espère juste que les décisions arbitrales vont commencer à s'équilibrer, car je compte à quatre, le nombre de matches où ces mêmes décisions nous coûtent des points. Je ne suis pas en colère, j'essaye de rester lucide et objectif. Si nous sommes avant-derniers, c'est que nous avons été mauvais lors de certains matches (match à Sarre-Union, par exemple), mais aussi parce que certaines décisions importantes nous ont pénalisés (Raon, Agglo troyenne, etc.)"

Sébastien MEYER, coach SFC