2 169 877 visites 17 visiteurs

National 3 à la loupe : ASNL B : Objectif maintien ?

25 août 2017 - 10:56

Ayant bouclé la saison dernière à 3 places de la zone rouge, le réserve nancéienne cherchera d’abord à sécuriser sa position à ce niveau. En cas de bonne entame, les ambitions seront revues à la hausse.

Les jeunes Nancéiens auront un début de championnat qui permettra de répondre rapidement à la question des objectifs. En effet, Nancy va jouer ses deux premiers matchs à domicile, en commençant par une autre réserve professionnelle, Troyes, avant de défier le promu d’Épernay. Ensuite, les doublures de l’ASNL se déplaceront dans l’antre de l’ambitieuse équipe de Lunéville. Ces trois rencontres devront être négociées au mieux car le quatrième match verra la réception de Sarreguemines, 4ela saison passée.

L’objectif de la saison sera simplement le maintien comme nous l’a confirmé l’entraîneur, l’effectif étant très jeune. Mais la réserve s’est également renforcée avec un joueur d’Evian et un autre de Boulogne-sur-Mer « pour étoffer l’effectif », dixit l’entraîneur nancéien. La réserve de Nancy sera pour cette saison de National 3 composée de 23 joueurs, 15 âgés de 19 ans, et 8 séniors.

Concernant les matchs de préparation, Sébastien Hanriot considère qu’« il y a eu du bien et du moins bien ». Ses troupes ont éprouvé des difficultés contre des équipes supérieures, Épinal et Raon-l’Étape, ainsi que contre une équipe du même groupe, Sarre-Union. Néanmoins, deux victoires sont à noter en match de préparation, contre Trémery et Amnéville. « L’objectif était surtout de faire tourner les joueurs, de bien les préparer », conclut le tacticien. Contre la réserve troyenne, dimanche à 15h, le coach pense que c’est le genre d’équipe qui sera plus facile à jouer car très jeune également, tandis qu’il y aura plus de difficultés contre des équipes plus âgées et expérimentées.

Source : Ligue Grand Est de Football

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Les matches vus le week-end dernier me confortent sur mon ressenti: nos résultats moyens actuels sont la conséquence d’un projet de jeu pas assez respecté. C’est parce que le contenu n’est pas bon que nos résultats sont en-dessous du potentiel de l’équipe. Nous allons donc retravailler à fond sur l’Equipe avec un grand E pour faire en sorte que nous soyons plus compliqués à jouer! Pour cela il faudra aussi que certains joueurs haussent leur niveau de jeu.

Sébastien MEYER, coach SFC