2 184 948 visites 39 visiteurs

Tickets sports culture au SFC !

25 août 2017 - 14:37

Pour les vacances, le Sarreguemines football club ouvre ses portes aux enfants et participe à Tickets sports culture. Mardi, ils étaient 14 sur le terrai

Comme chaque année, le Sarreguemines football club participe à l’opération Ticket sport culture. Sous la houlette d’Eric BECKER et d’Alan WENGERT, éducateurs sportifs du SFC, les enfants découvrent ou redécouvrent le football.

S’amuser et apprendre les bases

« Notre but est qu’ils s’amusent et qu’ils apprennent les bases du football comme le toucher, la frappe de la balle ou comment faire des passes, en leur proposant des ateliers ludique s », explique Eric BECKER. « On essaie également de leur partager les valeurs du football comme le respect des autres et la compétition », ajoute-t-il.       

En petits groupes, les enfants tâtent le terrain, pour certains, c’est la première fois. Les éducateurs accompagnent : « Vas-y, fais mal au ballon, voila. Bloque bien la cheville, tu vois, c’est mieux comme ça. C’est bien ça rentre », les conseils fusent, et le soleil de plomb de ce mardi matin n’empêche en rien les enfants de s’amuser.

A chaque fin de séance, un vrai match est organisé pour savoir si les footballeurs en herbe ont bien compris les exercices du jour.

Partager la vraie vision du sport

Pour les éducateurs, travailler avec les jeunes enfants est un véritable plaisir. « Ils ont un bel état d’esprit, c’est vivant. Les enfants se respectent vraiment, ils ne trichent pas, ce sont des valeurs que l’on aimerait voir plus souvent sur le terrain », s’enthousiasme-t-il. Eric BECKER se désole que le football professionnel ne transmet pas toujours une belle image. « Auprès de certains jeunes, c’est parfois difficile de leur montrer qu’à la télévision certains joueurs font n’importe quoi, on essaie qu’ils partent avec de bonnes bases. Bien que des joueurs professionnels sont aussi de véritables exemples pour la discipline. »

L’opération Ticket sport culture est aussi un moyen pour recruter de nouveaux joueurs. « Quand ils arrivent, certains ne voulaient pas quitter leurs parents. Mais aujourd’hui, au deuxième jour, ils forment déjà un bon groupe et veulent revenir », remarque Eric BECKER.

Source : Le Républicain Lorrain 
Crédit photo : Le Républicain Lorrain

 

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC