2 231 432 visites 22 visiteurs

Régional 1 : Match au sommet ce soir à Saint Avold

7 avril 2018 - 12:10

Saint-Avold, qui a repris sa place de leader grâce aux deux victoires acquises le week-end dernier, reçoit Le SFC, 3ème !

Qui sera le champion de Régional 1 en fin de saison ? Alors que nous disputons ce week end la 18ème journée de ce championnat, bien malin celui qui saurait prédire l'issue de ce championnat.

3 équipes se tiennent en seulement 1 point ! :

  • Saint Avold, qui évolue sur courant alternatif, s'est bien repris en remportant ses 2 dernières rencontres.
  • La réserve du SFC a laissé filer les points contre Amanvillers puis à Sarrebourg ( alors qu'elle menait au score dans ces 2 rencontres).
  • Enfin l'ES Thaon, favori des coachs pour la montée en N3, n'a pas dit son dernier mot

 

Vous l'aurez donc compris, c'est un véritable derby et un choc au sommet qui attend les spectateurs ce soir au Stade du centre à Saint Avold ! Un derby qui pourrait bien conditionné la montée en N3 pour Saint Avold, le titre de Régional 1 pour le SFC2

Du coté des entraineurs, la prudence est de rigueur et chacun renvoie le rôle de favori de la rencontre à son homologue ! « Cette équipe ne nous réussit pas », confesse l’entraîneur du SFC, Salah Bekhada, en souvenir de la claque du match aller (6-2). « Dans ce groupe, Sarreguemines est favori », reprend son homologue naborien, Zouhir Salah-Eddine.

Coup d'envoi à 20h

Come On SFC ! 

Commentaires

PAROLES DE COACH

"La victoire de Troyes est prise comme une récompense. Après trois matches nuls consécutifs et quelques partitions de plus en plus convaincantes, il nous manquait une victoire pour prendre de la confiance.

C’est chose faite après ce match globalement maîtrisé. J’ai préféré la deuxième mi-temps à la première, mais nous avons été cohérents malgré un adversaire invaincu depuis le début de la saison. Cette victoire fait du bien au moral avant de nous attaquer à un Everest...

A ce titre, je lance un appel à toutes les personnes qui croient en l’exploit. Sur les quatre dernières années, nous avons réussi quelques exploits sans avoir été véritablement « supporté » au sens vocal du terme.

Face à des clubs professionnels qui étaient soutenu par une cinquantaine de supporters, cela n’était pas trop pénalisant. Mais ce week-end, près de 300 supporters messins sont attendus pour supporter leur équipe.

Ainsi, J’espère vraiment que les supporters sarregueminois sauront se faire entendre, car il serait dommage pour mes joueurs d’avoir l’impression de jouer à l’extérieur...."

Sébastien MEYER, coach SFC