2 171 492 visites 37 visiteurs

National 3 : Les Mosellans voient flou

11 avril 2018 - 09:12

Aux trois quarts de la saison, le championnat de N3 se décante un peu. Une chose est sûre, les clubs mosellans visent le maintien. Et tous ne l’obtiendront pas. Surtout qu’il pourrait bien y avoir six descentes le 19 mai.

Sarreguemines va mieux

Vainqueur de cinq de ses six derniers matches, Sarreguemines est l’équipe en forme du moment. Mal en point cet hiver, Sébastien Meyer et ses hommes y voient plus clair en ce début de printemps. « On a 33 points, le coach en vise 42 pour le maintien », détaille le président Christophe Marie. « On est septième à la différence de buts, on est sur une bonne dynamique. Comme le dit le coach, pour jouer le maintien, il faut jouer le titre. » Une victoire contre Prix-lès-Mézières, samedi prochain, et le sauvetage serait en bonne voie.

Metz et Amnéville n’avancent pas

Raon-l’Étape étant condamné et Reims dans la peau d’un relégable en N2, six équipes de N3 sont pour l’instant en position de descendre. Tenue en échec par Amnéville samedi (0-0), la réserve du FC Metz est dans la zone rouge. Sa fin de saison (6 matches) dépendra des joueurs du groupe pro qui la renforceront. S’ils sont nombreux, comme contre Sarre-Union (2-1), Metz devrait s’en sortir. S’il n’y en a pas, comme c’était le cas à Amnéville, ce sera plus compliqué.

Justement, Metz bataillera jusqu’au bout avec le CSOA. Incapable d’enchaîner les bons résultats, l’équipe de Cédric Léonard est juste au-dessus de la ligne de flottaison. « On ne vaut peut-être pas mieux », dit Léonard. « On doit faire plus offensivement. Ça fait un moment qu’on peine à marquer. »

Trémery s’enfonce

Depuis qu’il a perdu quatre points sur tapis vert, rien ne va plus pour Trémery. Le club entraîné par Stéphane Léoni vient d’enchaîner cinq défaites et trois nuls sur les huit derniers matches ! Forcément, au classement, cela chiffre : les Trémerois ont déjà 11 points de retard sur le premier non-relégable, Amnéville. Une situation frustrante puisqu’au cœur de l’hiver, le promu mosellan avait réalisé une bonne série. Mais, comme Erstein et Pagny, Trémery est bien parti pour retrouver le R1 en août prochain.

Source : Le Républicain Lorrain

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Les matches vus le week-end dernier me confortent sur mon ressenti: nos résultats moyens actuels sont la conséquence d’un projet de jeu pas assez respecté. C’est parce que le contenu n’est pas bon que nos résultats sont en-dessous du potentiel de l’équipe. Nous allons donc retravailler à fond sur l’Equipe avec un grand E pour faire en sorte que nous soyons plus compliqués à jouer! Pour cela il faudra aussi que certains joueurs haussent leur niveau de jeu.

Sébastien MEYER, coach SFC