2 184 942 visites 42 visiteurs

Saïd IDAZZA s'engage en D2 Turque !

25 juin 2018 - 19:17

L'ancien Sarregueminois Saïd IDAZZA vient de s'engager 2 ans avec le club turc de Giresunspor, classé 11ème du dernier championnat de 2ème division turque.

Le Franco-Marocain, passé par le SFC lors de la saison 2015-2016 avait brillé dans le championnat de National avec son club de l'US Concarneau, était nominé pour le trophée de meilleur joueur de National et figurant dans l'équipe type du même championnat en Mai dernier.

Auteur de 14 buts cette saison, Saïd retrouvera un autre français, William SERY, défenseur de Quevilly Rouen Métropole.

C'est donc du coté des bords de la Mer Noire qu'il faudra suivre les exploits de ce garçon bourré de talent qui n'aura laissé que de bons souvenirs au SFC ! 

Iyi devam Saïd* ! 

Crédit Photo : Comm'SFC

* Bonne continuation Saïd

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC