2 224 505 visites 19 visiteurs

National 3 : Le maintien avant tout pour Epernay

13 août 2018 - 19:00

Grâce à une bonne deuxième partie de saison lors de l’exercice écoulé, le RC Epernay a échappé de peu à la relégation en Régional1. Officiellement maintenu en National3, l’objectif de cette saison sera avant tout d’y rester.

S’appuyer sur la bonne fin de saison qu’ont réalisé les joueurs du RC Epernay, afin de repartir sur de bonnes bases, c’est ce que désire Alexis Rouquette, l’entraîneur du RCE depuis maintenant trois saisons. En échappant à la relégation la saison dernière, les Sparnaciens avaient déjà réalisé une belle performance : « quand on sait que cette saison, il y avait six relégations à notre niveau, on ne peut qu’être satisfait de ce maintien » assure-t-il.

Un problème de moyens ?

Et le coach marnais se montre prudent, et réaliste, avant d’attaquer cette nouvelle saison de N3 le samedi 18 août : « l’objectif est surtout de se maintenir, mais aussi de jouer la deuxième partie de tableau ». Car aujourd’hui par manque de moyens financiers, l’espoir d’intégrer durablement la première partie de tableau est minime : « on a un effectif et une structure d’un club qui joue le maintien, donc forcément tous les ans on sait que l’on jouera pour ne pas descendre », assure le technicien.

Côté mercato, afin de pallier aux quatre départs de cet été, le club a recruté quatre joueurs d’un même profil et venant d’une division inférieure (R1), mais qui ont su montrer « de l’enthousiasme, de la motivation et qui apporteront de la jeunesse à un groupe d’expérience » ajoute Alexis Rouquette, en guise de conclusion. Il reste deux semaines pour peaufiner tout cela, avant d’entrer dans le vif du sujet en se déplaçant à deux reprises dès le début, à Sarreguemines le 18 et à Mulhouse le 25 août prochain.

Source : Ligue Grand Est de Football

Commentaires

PAROLES DE COACH

"Nous avons encore vécu un week-end frustrant... A Strasbourg, chez un leader renforcé par de nombreux professionnels, mes joueurs en manque de confiance ont appliqué le plan de jeu avec beaucoup de valeurs. Ils ont posé beaucoup de problèmes à notre adversaire, meilleure attaque du groupe.

Même si je pense qu'on aurait pu mieux utiliser le ballon, notamment en 1ère période, on a eu le mérite de mener au score... Si la possession était strasbourgeoise, les occasions étaient plutôt faïencières, surtout en seconde période...

Mais comme souvent, cette saison, nous n'avons pas su profiter de notre avantage au score... La faute à une erreur d'arbitrage flagrante qui a permis à notre adversaire d'obtenir un coup-franc inexistant et à ma défense qui n'a pas suivi ce même coup-franc chanceux... C'est rageant, car nos prestations ne sont pas récompensées....

Ensuite, j'espère juste que les décisions arbitrales vont commencer à s'équilibrer, car je compte à quatre, le nombre de matches où ces mêmes décisions nous coûtent des points. Je ne suis pas en colère, j'essaye de rester lucide et objectif. Si nous sommes avant-derniers, c'est que nous avons été mauvais lors de certains matches (match à Sarre-Union, par exemple), mais aussi parce que certaines décisions importantes nous ont pénalisés (Raon, Agglo troyenne, etc.)"

Sébastien MEYER, coach SFC