2 299 343 visites 13 visiteurs

National 3 : Vauban s'impose à Biesheim !

30 août 2018 - 20:01

Vauban était meilleur

Hier soir, Vauban est allé s’imposer à Biesheim. Les rencontres disputées en semaine sont toujours difficiles à juger. Celle-ci ne déroge pas à la règle. Force est de reconnaître que les Pierrots Vauban ont donné du fil à retordre à des Biesheimois qui ne s’attendaient pas à être bousculés de la sorte.

Dans une partie où les espaces se font rares, il faut attendre la demi-heure de jeu pour assister à une action digne du National 3. Vauban s’est évertué à passer par les côtés mais a eu du mal dans la réalisation du dernier geste. Avec une demi-douzaine de situations, les coéquipiers de Salhi auraient dû prendre les devants. On se demande encore comment Djafaar a pu perdre son face-à-face avec Kehi, qui a su rester longtemps debout (34e ).

La fin de cette première période est emballante, à l’image de ce coup franc de Miliani frappé fort devant le but. Malheureusement pour les Haut-Rhinois, la tête de Zine écarte le danger (45+1e ).

Trop imprécis, Biesheim n’y arrive pas

Alors que Biesheim est mieux dans son assiette au retour des vestiaires, les Rhénans se font punir. Un milieu de terrain visiteur lance Karim Bellahcène dans la profondeur, lequel s’en va tranquillement tromper Kehi (0-1, 54e ). Les hommes d’Hervé Milazzo perdent trop de ballons dans la zone de construction et sont en souffrance. Kekambus sert Cherief dont le tir frôle le montant de Kehi (62e ).

Le dernier rempart local s’interpose ensuite sur une frappe de Zine (63e ). Cherief pense bien donner une avance confortable aux siens mais Kehi se détend superbement le long de sa lucarne (68e ). Son vis-à-vis Rempp n’est pas maladroit non plus et s’envole sous sa barre pour détourner le tir d’Efondja (72e ). Biesheim pousse et Efondja est tout proche de marquer mais son retourné frôle le montant de Rempp (80e ).

En face, Kekambus tente lui aussi sa chance mais ne cadre pas (83e ). En toute fin de match, Onwuzurumba s’en va finalement marquer le but du break pour établir le score final (0-2, 90e +4).

Source : DNA

Commentaires

PAROLES DE COACH

" La défaite à Saint Louis est honteuse! Je suis très en colère!!! Mes joueurs ont gâché notre belle série parce qu’ils ont été incapables de remettre sur le terrain les valeurs qu’ils avaient affichées jusque là.

Sur un terrain catastrophique, j’ai rarement vu un match si pauvre sur le plan technique et tactique en N3 en sept ans de coaching. Tous les acteurs de ce match ont réalisé une pâle prestation et surtout mes joueurs! Leurs premiers adversaires, c’est eux-mêmes! Ils n’ont pas le droit de souffler le chaud et le froid comme ils l’ont fait! "

Sébastien MEYER, coach SFC