2 184 940 visites 44 visiteurs

Régional 1 : Saison lancée pour l'AS Pagny sur Moselle

30 août 2018 - 12:34

Tenu en échec lors de la première journée, Pagny-sur-Moselle a lancé sa saison en l’emportant contre Saint-Avold le week-end dernier (4-1). L’entraîneur et ancien joueur du FC Metz, Michel Deza, apprécie.

Républicain Lorrain : Michel Deza, contrairement à la semaine dernière contre Forbach (0-0), vous vous êtes cette fois imposés à domicile. Un soulagement ?
Michel DEZA :
"Gagner, ça fait du bien ! Ça fait du bien au niveau des points, mais aussi dans les têtes. Cette victoire, nous sommes allés la chercher. Quand on fait un match nul à domicile, comme la semaine dernière, on reste forcément un peu sur notre faim. Mais nous savions aussi que nous n’étions pas passés loin de la correctionnelle… Là, on en met quatre et ça fait du bien. Mais c’était un match équilibré, qui a basculé de notre côté à un moment. À la fin, le score est lourd, mais un peu anecdotique. Il n’est pas vraiment le reflet d’un match qui était tout sauf facile."

RL : Le risque, c’était de ne pas profiter de cet enchaînement de matches à la maison… MD : "Vous savez, le foot a un peu changé… Les terrains sont bons partout et il n’y a plus de traquenard, comme dans le temps. À notre niveau, les équipes vont souvent chercher des points à l’extérieur."

RL : Comme Saint-Avold l’avait fait à l’APM Metz, le week-end précédent (0-4)...
MD : "Oui, je pense que c’est un championnat qui sera très ouvert, où tout le monde pourra battre tout le monde. Après, si le FC Metz fait ce qu’il faut, il risque d’être au dessus."

RL : Dans ce contexte, quelles ambitions s’est fixé Pagny ?
MD :
 "Gagner le prochain match, tout simplement ! L’effectif a un peu bougé cet été et il faut reconstruire. Mais le club est sain et structuré."

RL : En début de rencontre notamment, on a senti une forme de fébrilité en défense. Cela vous inquiète ?
MD
: "Il faut prendre confiance. La saison dernière - même l’année et demie qui vient de s’écouler - a été traumatisante. Quand vous n’avez plus l’habitude de gagner, c’est dur… On a beau dire qu’on descend de National 3… Mais la saison dernière, nous n’avions pas trop le niveau du National 3."

RL : La marge de progression est large ?
MD : "Il vaut mieux ! Nous ne sommes qu’au mois d’août et il y a déjà deux matches de championnat de joués. C’est un peu bizarre, mais c’est comme ça… Physiquement, on voit bien que les équipes ne sont pas prêtes. Dans certaines, il manque encore des joueurs…"

Source : Le Républicain Lorrain

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC