2 184 942 visites 42 visiteurs

Régional 1 : Sarrebourg veut repartir de l’avant

1 septembre 2018 - 13:25

Sarrebourg connaît un début de saison compliqué avec deux défaites en autant de matches. Les joueurs d’Olivier Froemer espèrent se sortir de cette mauvaise spirale dès ce samedi, à domicile contre l’APM Metz.

Que la saison dernière semble loin… Beau sixième du dernier exercice, les Sarrebourgeois ont bien des difficultés à relancer la machine depuis la reprise du championnat. Après s’être inclinés deux fois de justesse lors des deux premières journées ( 2-3 contre Thionville et 2-1 à Vandœuvre ), ils ont déjà une obligation de résultat ce samedi face à l’APM Metz. Sous peine de se faire distancer au classement.

« Je ne suis pas inquiet mais il est clair que l’on doit avoir une réaction. On s’apprête à débuter une semaine à trois matches donc ça devient déjà crucial de prendre des points », commente Olivier Froemer. L’entraîneur sarrebourgeois, qui sera notamment privé de Pileggi, Marbre et Weber ce week-end, estime aussi que son équipe n’a pas été aidée en ce début de championnat.

Le FCS a ainsi été réduit à dix contre Thionville après un carton rouge « douteux ». Puis il a évolué sur une « pelouse catastrophique » à Vandoeuvre selon le président Jean-François Froemer.

Face à l’APM Metz, qui a alterné le bon et le moins bon ( victoire 2-1 contre Lunéville puis lourde défaite 0-4 à Saint-Avold ), le coach des bleu et blanc espère retrouver le niveau entrevu pendant la préparation. « On a très bien joué pendant les matches de présaison, on doit se mobiliser pour retrouver la victoire et une certaine qualité de jeu, surtout que l’on est à domicile » ajoute-t-il, pendant que son président espère un « déclic » ce week-end.

Avec un groupe renforcé quantitativement et qualitativement à l’intersaison, Sarrebourg n’a plus le choix : c’est le moment de se mettre au niveau de ses ambitions.

Source : Le Républicain Lorrain

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC