2 257 303 visites 10 visiteurs

US Raon : élève sérieux mais perfectible

20 septembre 2018 - 19:24

Sur une série de 3 succès toutes compétitions confondues, l'US Raon-l'Etape est-elle lancée ? Il faudra attendre un peu pour Mickael GRAND, le coach, mais ces derniers résultats et l'atitude positive des joueurs ouvrent la voie.

Michaël Grand se gardera bien d’un excès d’euphorie. Le jeune coach de l’US Raon-l’Étape n’est, malgré cela, pas tombé de la dernière pluie et sait pertinemment que le chemin est long. « On se rend réellement compte qu’il faut du temps », pose l’ancien membre du staff thaonnais, contraint de recomposer un groupe après une large saignée à l’intersaison.

À l’instar de ses congénères confrontés à cette situation, il doit, d’abord, faire cohabiter sur le pré des joueurs qui arrivent d’horizons sportifs et géographiques différents. « Il faut qu’il y ait des automatismes et aussi plus de rigueur du travail mais cela ne peut pas se faire rapidement », concède-t-il. « On fait petit à petit, mais aujourd’hui, nous sommes sur une série intéressante de trois bons résultats. » Deux succès en championnat suivis d’une qualification pour le 4e tour de la Coupe de France.

Pour résumer, Michaël Grand lâche : « C’est un début de saison qui se finit bien. » Ce qui avait précédé (deux nuls en ouverture puis un revers dans le derby face à Thaon), si cela n’avait pas inquiété le coach, l’avait fait s’interroger. « On est à notre place à cette heure-ci, mais on doit faire beaucoup mieux. Offensivement », développe-t-il, « nous avons du potentiel. Nous avons marqué lors de chaque match. En revanche, sur le plan défensif, on doit dégager de la sérénité. »

Cette trajectoire ascensionnelle peut-elle faire naître de l’ambition ? Le technicien se veut prudent. « On ne peut pas dire de quoi demain sera fait. Comme je l’ai déjà évoqué, on n’aura pas la même vision des choses si nous avons 15 points d’avance à la trêve hivernale ou 15 points de retard. L’idée, c’est d’être compétiteur à tous les matchs. Aujourd’hui, se maintenir est l’objectif. Serons-nous capables de bien entrer dans le mois d’octobre, où nous aurons deux matchs de championnat et deux de Coupe de France, si tout se passe bien ? »

Quoi qu’il en soit, le traumatisme d’un dernier exercice passé dans les profondeurs du classement semble effacé. « Les voyants ne sont pas encore totalement au vert », estime l’entraîneur. Je ne suis pas original en disant que les résultats sont corrects, mais on attend mieux des joueurs qui vivent bien ensemble et qui sont réceptifs. » Cela vaudrait un bon point à l‘école…

Source : Vosges Matin

Commentaires

PAROLES DE COACH

" La victoire contre Thaon est une belle performance, dans la lignée de ce que mon équipe produit depuis deux mois. Nous avons été bien organisés, avec de l’allant et de l’intensité. Mon équipe a certainement fait sa plus belle mi-temps depuis de longs mois lors de la première période où nous aurions pu plier le match.

Je suis vraiment content de la progression de mon équipe. C’est ce que j’espérais depuis que nous avons enfin notre effectif au complet. Maintenant à nous de bien gérer les deux matches avant la trêve pour attaquer l’année 2019 avec de nouvelles ambitions" 

Sébastien MEYER, coach SFC