2 184 942 visites 42 visiteurs

National 3 : La route sera longue !

22 septembre 2018 - 11:28

Le championnat de National 3 a repris depuis 5 journées et plusieurs surprises sont déjà au rendez-vous. Le promu Thaon (ici en blanc) est ainsi leader du classement alors que Biesheim, deuxième la saison passée, se retrouve dernier. Retour sur ce début de saison avec l’analyse de trois entraîneurs.

C’est LA surprise de ce début de saison : Thaon, promu de R1, est leader du championnat et a notamment remporté ses 4 premiers matchs avant de s’incliner face à la réserve strasbourgeoise : « je suis très content de notre début de saison, on ne s’attendait pas à ça ! Nous nous sommes très bien adapté à la N3 mais ce n’est que le début de la saison», insiste l’entraîneur de l’équipe, Romain Chouleur. Ce dernier ne veut néanmoins pas s’enflammer : « l’objectif du club reste le maintien. Nous avons par le passé trop alterné entre le R1 et la N3, nous voulons nous stabiliser dans la durée en N3 ». Cette saison, 2 clubs devraient être relégués (contre 6 la saison précédente) : « il y aura forcément moins de pression pour descendre » souligne le coach vosgien.

Pour François Keller, le coach de la réserve du Racing Club de Strasbourg : « c’est le début de saison et les équipes ont tendance à se lâcher, ce qui donne des matchs ouverts. Je pense que les équipes ne jouent pas par rapport aux nombres de descentes en jeu. Il faudra néanmoins être vigilant : on pourrait se retrouver avec plus de descentes que prévu à la fin de la saison ». Ce dernier est satisfait de l’entame de saison de son équipe et il souligne la progression constante de ses joueurs, « mais je dois faire toutes les semaines avec un effectif remanié, ce qui rend la tâche difficile ».

Jean-Louis Monteiro, le coach du FC Agglo Troyenne, lui aussi promu cette année, est très satisfait du début de saison de son équipe qui a déjà remporté 2 matchs. Néanmoins, l’entraîneur constate : « pour l’instant je suis très déçu de la qualité de jeu dans le championnat par rapport au budget que certaines équipes possèdent ! ». Le maintien est la seule préoccupation de l’entraîneur : « nous avons l’un des plus petits budgets du N3, nous ne pouvons pas nous permettre de viser autre chose ».

Les 3 coachs s’accordent pour dire qu’il est encore trop tôt pour établir un premier bilan. Mais François Keller tient à souligner : «Thaon est l’équipe qui m’a fait la plus forte impression, et ce malgré leur défaite face à nous ».

Source : Ligue Grand Est de Football

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC