2 171 493 visites 32 visiteurs

National 3 : Thaon tient le choc face à Troyes

23 septembre 2018 - 10:50

L’ES Thaon passait un test de plus, hier face à la réserve de Troyes. À l’arrivée, le promu vosgien a su tenir son rang de leader. Solidement.

Après avoir connu la première défaite de la saison face à la réserve de Strasbourg (2-4), lors de la précédente journée, Romain Chouleur attendait logiquement une réaction de ses hommes contre une autre réserve professionnelle : celle de Troyes. « Il est toujours important de réagir après une défaite, j’ai vu un bon état esprit, une belle équipe, il manquait juste la petite flamme offensivement pour gagner ce match », glissait le coach du cru après la rencontre.

La première occasion est à mettre à l’actif des Thaonnais, la tête d’Evrard frôle le cadre de peu (6'). La riposte des visiteurs arrive peu après par l’intermédiaire de Kaye qui croise trop sa tête (15'). Les Vosgiens prennent petit à petit le jeu à leur compte. Gazagnes tente un joli retourné qui manque de surprendre le portier adverse (25'). Juste avant la pause, les frappes de Comara (38') et de Samba (42') sont bien stoppées par Diouf.

Thaon fait le dos rond

Au retour des vestiaires, les Troyens se montrent plus menaçants. La tentative de Benard frôle le poteau de Nagor (48'). Le match est plutôt équilibré, peu d’occasions franches sont à signaler. Thaon se montre dangereux sur des frappes lointaines, Troyes attaque de manière stérile mais les Aubois auraient pu s’imposer en fin de match lorsque le coup franc de Vardin est parfaitement détourné par Nagor (89').

« Quand on ne peut pas gagner, il faut savoir ne pas perdre, c’est un nul mérité sur l’ensemble de la partie » concluait Romain Chouleur.

Source : Vosges Matin

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Les matches vus le week-end dernier me confortent sur mon ressenti: nos résultats moyens actuels sont la conséquence d’un projet de jeu pas assez respecté. C’est parce que le contenu n’est pas bon que nos résultats sont en-dessous du potentiel de l’équipe. Nous allons donc retravailler à fond sur l’Equipe avec un grand E pour faire en sorte que nous soyons plus compliqués à jouer! Pour cela il faudra aussi que certains joueurs haussent leur niveau de jeu.

Sébastien MEYER, coach SFC