2 257 646 visites 9 visiteurs

National 3 : l'ASNL revient de loin

9 octobre 2018 - 18:10

Ils tenaient leur victoire et puis… patatras ! À la 93e minute, Dembele propulsait au fond du but le dernier ballon d’attaque des Nancéiens. La victoire, logique, qui tendait les bras aux Amnévillois s’envolait (1-1). « Après tant d’efforts et de maîtrise collective, c’est vraiment deux points de perdus », dira l’entraîneur Frédéric Léonard à la fin de la partie.

D’emblée concentrés sur leur sujet, les Mosellans ne se laissaient pas impressionner, ni par leurs adversaires (si professionnels), ni par l’enceinte Marcel-Picot, et faisaient même largement déjouer des Nancéiens qui éprouvaient les pires difficultés à enchaîner trois passes successives.

Après deux essais de Pignatone (15e et 17e ), puis une frappe puissante de Boncœur reprise des deux poings par Ternynck (28e ), Amnéville ouvrait le score : Poinsignon fouettait superbement de volée un renvoi, sur corner, dans l’axe de la défense nancéienne. Le ballon passait entre les joueurs puis à ras du poteau droit du gardien nancéien (30e ).

Pignatone proche du 2-0

Nancy, au retour du vestiaire, se créait une réelle opportunité avec Mabella, qui éliminait Keldenich, mais Simothe sauvait brillamment sur la ligne de but (55e ). Pignatone, lui, de l’autre côté du terrain, était proche de doubler la mise après un festival solitaire, mais Ternynck repoussait, lui aussi, avec talent (69e).

Keldenich réussissait ensuite son seul arrêt véritable du match, après un plat du pied de Dembele (73e)… avant le dénouement cruel du temps additionnel, où le centre puissant de Fischer était relâché par le gardien mosellan, au profit de Dembele… 1-1 (93e ) !

Source : Le Républicain Lorrain

Commentaires

PAROLES DE COACH

" La victoire contre Thaon est une belle performance, dans la lignée de ce que mon équipe produit depuis deux mois. Nous avons été bien organisés, avec de l’allant et de l’intensité. Mon équipe a certainement fait sa plus belle mi-temps depuis de longs mois lors de la première période où nous aurions pu plier le match.

Je suis vraiment content de la progression de mon équipe. C’est ce que j’espérais depuis que nous avons enfin notre effectif au complet. Maintenant à nous de bien gérer les deux matches avant la trêve pour attaquer l’année 2019 avec de nouvelles ambitions" 

Sébastien MEYER, coach SFC