2 296 046 visites 12 visiteurs

National 3 : Thaon en redemande

3 novembre 2018 - 11:16

Cela fait deux mois que les Thaonnais n’ont pas goûté à la victoire… À domicile (1-0, le 1er septembre contre Nancy 2). Deux nuls face à des cadors, Troyes 2 (0-0) puis Sarre-Union (0-0), ont depuis rythmé les prestations au stade Robert-Sayer. Pas des contre-performances, en tout cas pour le coleader qui garde toutefois le cap. Cela s’était matérialisé à Biesheim (2-1) et poursuivi en Coupe de France, où le promu de National 3 s’est sorti sans encombres des pièges tendus.

Tout cela pour dire que l’ES Thaon continue d’épater. De là à faire naître une ambition ? Le coach, Romain Chouleur, ne réfute ni affirme. « On veut principalement prendre les points pour le maintien mais on reste compétiteur. On se prend au jeu et si Strasbourg nous a rejoints en tête, on a envie de reprendre la première place. Ça trotte dans la tête des joueurs. »

Le rendez-vous face à Saint-Louis entre ainsi dans cette volonté de garder le cap. « C’est encore un bon test, un match de plus pour s’étalonner, même si Saint-Louis est un peu en difficulté en ce moment, cela reste une bonne équipe, reléguée de National 2. On veut aller chercher la victoire devant notre public », indique l’ancien milieu de terrain.

Le cas échéant, Thaon bouclerait une série de quatre matchs face « à des équipes qui ont l’ambition d’être dans le haut du tableau », dixit Romain Chouleur, sans accroc. Cela démontrerait, encore, la solidité d’une équipe « pas là par hasard », estime son entraîneur. « Mais, chaque week-end, on doit confirmer ». Pour que l’été indien perdure…

Source : Vosges Matin

Commentaires

PAROLES DE COACH

" La défaite à Saint Louis est honteuse! Je suis très en colère!!! Mes joueurs ont gâché notre belle série parce qu’ils ont été incapables de remettre sur le terrain les valeurs qu’ils avaient affichées jusque là.

Sur un terrain catastrophique, j’ai rarement vu un match si pauvre sur le plan technique et tactique en N3 en sept ans de coaching. Tous les acteurs de ce match ont réalisé une pâle prestation et surtout mes joueurs! Leurs premiers adversaires, c’est eux-mêmes! Ils n’ont pas le droit de souffler le chaud et le froid comme ils l’ont fait! "

Sébastien MEYER, coach SFC