2 296 050 visites 14 visiteurs

National 3 : Solide comme Raon !

6 novembre 2018 - 09:54

Le match de Coupe de France remporté à Weitbruch (0-4) dimanche dernier avait eu le mérite d’apporter un peu de confiance dans le groupe de Michael Grand. Hier il s’agissait de confirmer à Sarre-Union et de stopper la série de défaites en championnat.

Positionnés en 5-3-2 pour se rassurer, les Vosgiens ont rempli leur mission qui était de repartir d’Alsace avec au minimum un point dans la besace. « On a confirmé notre résultat de Coupe de France et c’est signe d’un état d’esprit positif, indiquait le coach de Raon-l’Etape. On savait que Sarre-Union allait avoir le monopole de la balle mais on a fait preuve d’une grande solidarité pour préserver ce point qu’on accueille avec plaisir. »

Le début de match était animé, chaque formation profitait des maladresses adverses pour se projeter vite vers l’avant. Groune allumait la première mèche mais sa tentative enroulée fuyait le cadre pour quelques centimètres (8’).

Hassidou lui répondait dans la foulée d’une belle frappe lointaine. Le résultat était le même pour l’attaquant. Sa frappe frôlait le montant d’un Deschateaux qui semblait battu et surpris par la soudaineté de la tentative (14’).

Partie sur un rythme élevé, la rencontre baissait brutalement en intensité, pour un spectacle peu en adéquation avec le potentiel offensif des deux équipes. La relation technique entre Groune et Djé était toutefois l’un des motifs de satisfaction à retirer pour Stéphane Léoni.

C’est d’ailleurs sur une tentative de Djé, bien servi par… Groune, que Sarre-Union refaisait surface (34’).

Le deuxième acte repartait sur les mêmes bases, avec une frappe de Djé, suivie par celle de Hassidou qui manquait le coche. Contrairement au premier acte, il n’y a aucune baisse d’intensité. Les Alsaciens intensifiaient la pression sur le but gardé par Schmitheissler. Bien servi par l’hyperactif Groune, Djé croisait bien sa frappe mais Schmittheissler la déviait du bout des doigts (58’). Dans la foulée, Djé s’échappait, pour prendre à revers l’arrière-garde de Raon-l’Etape. Schmittheissler remportait le face-à-face avec l’attaquant alsacien (60’).

Les Vosgiens pliaient mais ne rompaient pas. Les joueurs de Michaël Grand croyaient même ouvrir la marque quand Bah, seul dans les 6 m, trouvait le moyen de tirer au-dessus (65’). L’expulsion de Coulibaly donnait une chance supplémentaire à Sarre-Union d’arracher la décision mais le verrou raonnais ne sautait pas, et ce malgré une ultime tête de Schermann que tout le public du stade omnisports voyait au fond (93’).

Source : Vosges Matin

Commentaires

PAROLES DE COACH

" La défaite à Saint Louis est honteuse! Je suis très en colère!!! Mes joueurs ont gâché notre belle série parce qu’ils ont été incapables de remettre sur le terrain les valeurs qu’ils avaient affichées jusque là.

Sur un terrain catastrophique, j’ai rarement vu un match si pauvre sur le plan technique et tactique en N3 en sept ans de coaching. Tous les acteurs de ce match ont réalisé une pâle prestation et surtout mes joueurs! Leurs premiers adversaires, c’est eux-mêmes! Ils n’ont pas le droit de souffler le chaud et le froid comme ils l’ont fait! "

Sébastien MEYER, coach SFC