2 296 043 visites 16 visiteurs

National 3 : Un match nul au gout amer pour Thaon

12 novembre 2018 - 22:52

Enfin la lanterne rouge sparnacienne a réalisé un match plein hier soir à Paul-Chandon en partageant les points avec Thaon le co-leader du groupe, emmené par un super attaquant Mohamed Comara.

Affichant une défense à cinq et un duo offensif inédit avec Blachon et Derbal, les hommes d’Alexis Rouquette se sont fait surprendre à la 24’. Lancé dans l’axe par Lecoanet, Comara, à la limite du hors-jeu, filait dans le dos de Chicaut et venait tranquillement ajuster Husson (0-1).

Epernay répliquait peu avec un renversement de Blachon. Le ballon fusait dans le petit rectangle, Nagor repoussait le ballon. Les locaux faisaient jeu égal avec le promu vosgien. Comara, encore lui, se retrouvait en bonne position. Heureusement, Ravillion, titularisé en deuxième stoppeur prenait l’attaquant vosgien (32e). Une tête de Derbal sur un centre de Descotes (33’) et une frappe de Gaultier stoppée par Nagor (40‘), donnaient le change.

Le pressing des Marnais était récompensé. Blachon, l’avant-centre des Messins victorieux de la Gambardella, retrouvait son instinct de buteur en égalisant (44e). Alors que M. Thuillier accordait une minute de rallonge, une frappe de Comara secouait la transversale du but de Husson.

A la reprise, les montées de Descotes et Beneto offraient des situations chaudes dans la surface vosgienne. Les joueurs de Romain Chouleur étaient moins fringants. Derbal réussissait un étonnant slalom, et dans un angle impossible, il donnait l’avantage aux Sparnaciens (55’).

Dix minutes plus tard, les protégés du président Arnaud Gobillard, qui avait pronostiqué la victoire, auraient pu se mettre à l’abri lorsque l’arbitre accordait un coup indirect dans la surface pour contestation de Nagor. Le mur blanc dressé repoussait le tir de Perrin.

Les Thaonnais avaient des ressources. Comara, remettait les pendules et portait son compteur à six réalisations (69’). Un peu plus tard, il tirait sur le montant gauche de Husson avant que Lecoanet ne laisse les Vosgiens terminer la rencontre à dix en raison d’une expulsion.

Source : Vosges Matin.

Commentaires

PAROLES DE COACH

" La défaite à Saint Louis est honteuse! Je suis très en colère!!! Mes joueurs ont gâché notre belle série parce qu’ils ont été incapables de remettre sur le terrain les valeurs qu’ils avaient affichées jusque là.

Sur un terrain catastrophique, j’ai rarement vu un match si pauvre sur le plan technique et tactique en N3 en sept ans de coaching. Tous les acteurs de ce match ont réalisé une pâle prestation et surtout mes joueurs! Leurs premiers adversaires, c’est eux-mêmes! Ils n’ont pas le droit de souffler le chaud et le froid comme ils l’ont fait! "

Sébastien MEYER, coach SFC