2 296 046 visites 13 visiteurs

Informations médias : comment récupérer les accréditations le jour du match

15 novembre 2018 - 19:44

Pour récupérer les accréditations le jour du match, un accueil média sera installé en haut de la tribune en cabine de presse. Sur présentation d'une pièce d'identité, votre accréditation vous sera remise.   Pour rappel, voici les conditions d'accès au stade  imposées par la FFF :  

Pour les journalistes professionnels :  Pour tous les matches de Coupe de France, les journalistes professionnels qui souhaitent assister à une rencontre doivent impérativement présenter une carte de presse, une carte sportpresse ou une carte AIPS à l’entrée du stade   

Pour les journalistes non cartés : Pour accéder au stade, les personnes non cartées devront impérativement être munis de : - d‘une carte de correspondant du média pour lequel ils collaborent ou - d‘une attestation avec l’en-tête du média pour lequel ils collaborent, signée par le rédacteur en chef.   Pour les personnes travaillant pour les magazines des collectivités locales (Mairies, Conseil Régional, Conseil général etc.), une attestation signée du Directeur de la Communication suffit.  

IMPORTANT : En cas de nombre de places limité en tribune de presse, la priorité sera toujours donnée à un journaliste professionnel titulaire de la carte de presse et/ou de la carte sport-presse. Ce qui sous-entend qu’une personne non-cartée, accréditée pour un tour de Coupe de France, ne le sera pas forcément pour les tours suivants.    

Commentaires

PAROLES DE COACH

" La défaite à Saint Louis est honteuse! Je suis très en colère!!! Mes joueurs ont gâché notre belle série parce qu’ils ont été incapables de remettre sur le terrain les valeurs qu’ils avaient affichées jusque là.

Sur un terrain catastrophique, j’ai rarement vu un match si pauvre sur le plan technique et tactique en N3 en sept ans de coaching. Tous les acteurs de ce match ont réalisé une pâle prestation et surtout mes joueurs! Leurs premiers adversaires, c’est eux-mêmes! Ils n’ont pas le droit de souffler le chaud et le froid comme ils l’ont fait! "

Sébastien MEYER, coach SFC