2 296 045 visites 16 visiteurs

National 3 : L'ES Thaon veut rester en haut de l'affiche !

24 novembre 2018 - 11:41

Mardi soir, Romain Chouleur a profité des salons du Stade de France et du spectacle proposé par les Bleus. Le coach de l’ES Thaon avait été dépêché pour suivre le tirage au sort de la Coupe de France. Il est revenu de Saint-Denis un gros poisson dans la musette.

Aujourd’hui, il reprendra place sur le banc de touche qui lui est dévolu dans l’antre d’une ES Thaon qui a le vent en poupe et qui compte ne pas relâcher l’accélérateur. En dépit d’absences (3 joueurs suspendus, 1 par ligne, 1 blessé) qui pourraient mettre à mal le dispositif, bien que l’entraîneur du cru s’en défende. « Le groupe est assez étoffé pour que ceux qui ne sont pas là soient remplacés », dit l’ancien meneur de jeu. « À ces joueurs, qui manquent de temps de jeu, d’avoir envie de prouver. Ils ont l’occasion de se montrer. Je ne suis pas inquiet. »

De là à écrire que le promu et coleader ne va faire qu’une bouchée d’Amnéville, il ne faut pas exagérer. « C’est une équipe bien regroupée et qui va vite devant. Il va falloir s’adapter à leur style. Il faudra faire attention sur les contres. » Cela veut dire que les Thaonnais vont devoir faire preuve « de maîtrise et de justesse », précise Romain Chouleur, dont la formation n’a plus gagné à domicile en National 3 depuis le 1er septembre. « Il manque toujours ce petit truc pour que l’on réalise un vrai match », avance le coach, qui pourra s’appuyer sur la dernière prestation en Coupe de France, même si l’opposition n’était pas fameuse. « Techniquement et tactiquement, cela avait été très bien », conclut le coach. Il faut arriver à reproduire cela. » Ce serait déjà un bon point de repère.

Source : Vosges Matin

Commentaires

PAROLES DE COACH

" La défaite à Saint Louis est honteuse! Je suis très en colère!!! Mes joueurs ont gâché notre belle série parce qu’ils ont été incapables de remettre sur le terrain les valeurs qu’ils avaient affichées jusque là.

Sur un terrain catastrophique, j’ai rarement vu un match si pauvre sur le plan technique et tactique en N3 en sept ans de coaching. Tous les acteurs de ce match ont réalisé une pâle prestation et surtout mes joueurs! Leurs premiers adversaires, c’est eux-mêmes! Ils n’ont pas le droit de souffler le chaud et le froid comme ils l’ont fait! "

Sébastien MEYER, coach SFC