2 230 909 visites 23 visiteurs

Paroles de coach #11

Paroles de coach du 2 Novembre 2016

"Après le "jour sans" de l'équipe réserve à Magny samedi qui est passée complètement à côté de son sujet, j'avais demandé à l'équipe CFA2 de sauver le week-end du groupe en faisant un exploit à Nancy. Et les garçons ont parfaitement répondu en l'emportant face à un excellent adversaire. Au nombre d'occasions concédées, on ne peut pas dire que Nancy mérite sa défaite, mais mon équipe a été solidaire, organisée et efficace pour leur faire mal sur nos quelques temps forts. J'ai particulièrement apprécié l'entame de match où Nancy a été mis en difficulté par notre bloc assez haut. Par contre, notre fin de 1ère mi-temps n'a pas été bonne, nous avons eu un coup de mou et nous n'avons pas su rester lucides tactiquement. La pause nous a permis d'ajuster ce qui n'allait pas. J'avais dit aux garçons qu'on aurait des occasions et qu'il faudrait tuer le match. C'est ce qu'il ont fait et il faut leur rendre hommage. Mention particulière pour Florian Trimborn qui a sorti une prestation de premier plan. Quand on sait que depuis 4 ans les réserves professionnelles dominent ce championnat, il faut souligner que mon équipe a battu les 3 équipes réserve en ce début de championnat, dont 2 à l'extérieur (victoires 1-0 à Strasbourg, 1-0 contre Metz et 2-1 à Nancy)! Bravo à mon groupe... même si nous n'affichons toujours pas le niveau de jeu que je vise pour eux...

Sébastien MEYER, coach SFC

PAROLES DE COACH

"La victoire de Troyes est prise comme une récompense. Après trois matches nuls consécutifs et quelques partitions de plus en plus convaincantes, il nous manquait une victoire pour prendre de la confiance.

C’est chose faite après ce match globalement maîtrisé. J’ai préféré la deuxième mi-temps à la première, mais nous avons été cohérents malgré un adversaire invaincu depuis le début de la saison. Cette victoire fait du bien au moral avant de nous attaquer à un Everest...

A ce titre, je lance un appel à toutes les personnes qui croient en l’exploit. Sur les quatre dernières années, nous avons réussi quelques exploits sans avoir été véritablement « supporté » au sens vocal du terme.

Face à des clubs professionnels qui étaient soutenu par une cinquantaine de supporters, cela n’était pas trop pénalisant. Mais ce week-end, près de 300 supporters messins sont attendus pour supporter leur équipe.

Ainsi, J’espère vraiment que les supporters sarregueminois sauront se faire entendre, car il serait dommage pour mes joueurs d’avoir l’impression de jouer à l’extérieur...."

Sébastien MEYER, coach SFC