2 224 514 visites 25 visiteurs

Paroles de coach #11

Paroles de coach du 2 Novembre 2016

"Après le "jour sans" de l'équipe réserve à Magny samedi qui est passée complètement à côté de son sujet, j'avais demandé à l'équipe CFA2 de sauver le week-end du groupe en faisant un exploit à Nancy. Et les garçons ont parfaitement répondu en l'emportant face à un excellent adversaire. Au nombre d'occasions concédées, on ne peut pas dire que Nancy mérite sa défaite, mais mon équipe a été solidaire, organisée et efficace pour leur faire mal sur nos quelques temps forts. J'ai particulièrement apprécié l'entame de match où Nancy a été mis en difficulté par notre bloc assez haut. Par contre, notre fin de 1ère mi-temps n'a pas été bonne, nous avons eu un coup de mou et nous n'avons pas su rester lucides tactiquement. La pause nous a permis d'ajuster ce qui n'allait pas. J'avais dit aux garçons qu'on aurait des occasions et qu'il faudrait tuer le match. C'est ce qu'il ont fait et il faut leur rendre hommage. Mention particulière pour Florian Trimborn qui a sorti une prestation de premier plan. Quand on sait que depuis 4 ans les réserves professionnelles dominent ce championnat, il faut souligner que mon équipe a battu les 3 équipes réserve en ce début de championnat, dont 2 à l'extérieur (victoires 1-0 à Strasbourg, 1-0 contre Metz et 2-1 à Nancy)! Bravo à mon groupe... même si nous n'affichons toujours pas le niveau de jeu que je vise pour eux...

Sébastien MEYER, coach SFC

PAROLES DE COACH

"Nous avons encore vécu un week-end frustrant... A Strasbourg, chez un leader renforcé par de nombreux professionnels, mes joueurs en manque de confiance ont appliqué le plan de jeu avec beaucoup de valeurs. Ils ont posé beaucoup de problèmes à notre adversaire, meilleure attaque du groupe.

Même si je pense qu'on aurait pu mieux utiliser le ballon, notamment en 1ère période, on a eu le mérite de mener au score... Si la possession était strasbourgeoise, les occasions étaient plutôt faïencières, surtout en seconde période...

Mais comme souvent, cette saison, nous n'avons pas su profiter de notre avantage au score... La faute à une erreur d'arbitrage flagrante qui a permis à notre adversaire d'obtenir un coup-franc inexistant et à ma défense qui n'a pas suivi ce même coup-franc chanceux... C'est rageant, car nos prestations ne sont pas récompensées....

Ensuite, j'espère juste que les décisions arbitrales vont commencer à s'équilibrer, car je compte à quatre, le nombre de matches où ces mêmes décisions nous coûtent des points. Je ne suis pas en colère, j'essaye de rester lucide et objectif. Si nous sommes avant-derniers, c'est que nous avons été mauvais lors de certains matches (match à Sarre-Union, par exemple), mais aussi parce que certaines décisions importantes nous ont pénalisés (Raon, Agglo troyenne, etc.)"

Sébastien MEYER, coach SFC