2 230 905 visites 20 visiteurs

Paroles de coach #16

Paroles de coach du 22 Février 2017

"Je suis évidemment très heureux de ce week-end à 6 points, le premier de l'année 2017. Il met en évidence, encore une fois, la qualité de mon groupe et surtout la richesse de son effectif. Mais plus que les victoires, ce sont les manières et les scénarios qui m'ont plu!

En effet, pour son troisième match en sept jours et les nombreux changements opérés au cours de ces trois matches (en raison des blessures, suspensions et autres absences), L'Equipe CFA 2 a réussi à montrer une vraie progression dans le jeu face à une équipe composée de joueurs réguliers de CFA.
Certes en manque de rythme, l'équipe de Sarre-Union a réalisé un gros match au cours duquel on a senti le poids des automatismes. Face à eux nous avons retrouvé des valeurs aussi bien sur le plan mental que tactique et notre victoire ne me paraît pas volée. J'ai aimé l'unité du groupe en fin de match quand le poids des trois matches en sept jours s'est fait sentir.

Concernant l'équipe DH, je suis très heureux car elle était composée de nombreux joueurs qui m'intéressent également pour l'équipe fanion. Même menés 1-2 et réduits à 10, les joueurs ont trouvé les ressources pour arrêter un penalty (bravo au passage à Jonathan) et renverser le match sur deux exploits personnels. Notre fin de saison pourrait être passionnante si tous les joueurs restent unis dans le projet!"

Sébastien MEYER, coach SFC

PAROLES DE COACH

"La victoire de Troyes est prise comme une récompense. Après trois matches nuls consécutifs et quelques partitions de plus en plus convaincantes, il nous manquait une victoire pour prendre de la confiance.

C’est chose faite après ce match globalement maîtrisé. J’ai préféré la deuxième mi-temps à la première, mais nous avons été cohérents malgré un adversaire invaincu depuis le début de la saison. Cette victoire fait du bien au moral avant de nous attaquer à un Everest...

A ce titre, je lance un appel à toutes les personnes qui croient en l’exploit. Sur les quatre dernières années, nous avons réussi quelques exploits sans avoir été véritablement « supporté » au sens vocal du terme.

Face à des clubs professionnels qui étaient soutenu par une cinquantaine de supporters, cela n’était pas trop pénalisant. Mais ce week-end, près de 300 supporters messins sont attendus pour supporter leur équipe.

Ainsi, J’espère vraiment que les supporters sarregueminois sauront se faire entendre, car il serait dommage pour mes joueurs d’avoir l’impression de jouer à l’extérieur...."

Sébastien MEYER, coach SFC