2 234 206 visites 27 visiteurs

Paroles de coach #19

Paroles de coach du 29 Mars 2017

"Il y a des défaites qui sont dures à avaler parce que les joueurs n'ont pas été dignes de leur maillot (la défaite de l'équipe DH contre Champigneulles par exemple) et il y a des défaites comme celle qu'on a subie à Schiltigheim.   À part leur manque de réalisme devant le but, je n'ai rien à reprocher à mes joueurs qui ont fait le match que je leur avais demandé. Je suis fier de leur prestation. Les intentions offensives étaient plus que présentes chez le leader (les nombreuses occasions franches peuvent en témoigner), nous avons défendu en avançant pour récupérer le ballon plus haut, l'état d'esprit a été irréprochable... Je ne peux que regretter les occasions manquées et aussi les décisions arbitrales défavorables. Ce n'est pas une excuse, car nous devons marquer avant, mais les décisions ne nous ont malheureusement pas été favorables.   Bravo à Schiltigheim qui fera un beau champion. Ils ont eu la réussite du futur champion samedi dernier. Mais cela reste la plus belle équipe du groupe sur la saison à mon goût..."   Sébastien MEYER, coach SFC

 

PAROLES DE COACH

"Le match de Coupe de France contre Metz reste forcément une déception. Nous avions préparé ce match pour nous qualifier et malheureusement nous avons été éliminés aux tirs au but...

Je suis surtout déçu pour les joueurs et les gros efforts qu’ils ont réalisés et pour les bénévoles qui avaient une nouvelle fois organisé une belle fête... Malheureusement, toutes les planètes n’étaient pas alignées...

La perte de notre buteur sur blessure, un but encaissé sur penalty, un poil de malchance en zone de finition, une erreur d’arbitrage (avouée en fin de match pour un penalty oublié en 2ème mi-temps sur Seydou Simpara) et un manque d’adresse sur les tirs au but nous ont empêché de faire l’exploit.

Je n’ai pourtant rien à reprocher à mes garçons qui ont été héroïques... Mais on ne peut pas faire un tel exploit sans avoir toutes ces planètes alignées. Bravo à Metz, nous leur souhaitons la montée en ligue 1.

Maintenant place au championnat où nos dernières prestations montrent que nous n’avons rien à faire à notre place..."

Sébastien MEYER, coach SFC