2 230 905 visites 20 visiteurs

Paroles de coach #19

Paroles de coach du 29 Mars 2017

"Il y a des défaites qui sont dures à avaler parce que les joueurs n'ont pas été dignes de leur maillot (la défaite de l'équipe DH contre Champigneulles par exemple) et il y a des défaites comme celle qu'on a subie à Schiltigheim.   À part leur manque de réalisme devant le but, je n'ai rien à reprocher à mes joueurs qui ont fait le match que je leur avais demandé. Je suis fier de leur prestation. Les intentions offensives étaient plus que présentes chez le leader (les nombreuses occasions franches peuvent en témoigner), nous avons défendu en avançant pour récupérer le ballon plus haut, l'état d'esprit a été irréprochable... Je ne peux que regretter les occasions manquées et aussi les décisions arbitrales défavorables. Ce n'est pas une excuse, car nous devons marquer avant, mais les décisions ne nous ont malheureusement pas été favorables.   Bravo à Schiltigheim qui fera un beau champion. Ils ont eu la réussite du futur champion samedi dernier. Mais cela reste la plus belle équipe du groupe sur la saison à mon goût..."   Sébastien MEYER, coach SFC

 

PAROLES DE COACH

"La victoire de Troyes est prise comme une récompense. Après trois matches nuls consécutifs et quelques partitions de plus en plus convaincantes, il nous manquait une victoire pour prendre de la confiance.

C’est chose faite après ce match globalement maîtrisé. J’ai préféré la deuxième mi-temps à la première, mais nous avons été cohérents malgré un adversaire invaincu depuis le début de la saison. Cette victoire fait du bien au moral avant de nous attaquer à un Everest...

A ce titre, je lance un appel à toutes les personnes qui croient en l’exploit. Sur les quatre dernières années, nous avons réussi quelques exploits sans avoir été véritablement « supporté » au sens vocal du terme.

Face à des clubs professionnels qui étaient soutenu par une cinquantaine de supporters, cela n’était pas trop pénalisant. Mais ce week-end, près de 300 supporters messins sont attendus pour supporter leur équipe.

Ainsi, J’espère vraiment que les supporters sarregueminois sauront se faire entendre, car il serait dommage pour mes joueurs d’avoir l’impression de jouer à l’extérieur...."

Sébastien MEYER, coach SFC