2 262 010 visites 11 visiteurs

Paroles de coach #19

Paroles de coach du 21 Mars 2018

"La victoire à Erstein est importante, mais il ne faut pas se formaliser du score.
Il est dur pour cette valeureuse équipe alsacienne de perdre dans ces proportions dans un tel contexte.
En effet, vent et neige ont rendu ce match très difficile à apprécier pour les amateurs de football.
Mes joueurs ont eu le mérite de faire parler leurs qualités pour marquer sept buts.
Je suis surtout content que cinq joueurs différents aient pris de la confiance au cours de ces 90 minutes en marquant.
Notre série de trois matches à l’extérieur se termine avec un bilan parfait (trois victoires).
A nous de la prolonger lors d’une nouvelle série de cinq matches au cours de laquelle nous recevrons quatre fois.
Il est donc impératif de confirmer à domicile les bonnes choses entrevues à l’extérieur dans ce championnat complètement fou où tout reste à jouer, aussi bien pour le maintien que pour la montée. Tout est indécis et les points vont commencer à coûter cher... 
Au passage un grand bravo au trio arbitral à Erstein pour son excellente prestation et sa persévérance malgré des conditions dantesques."

Sébastien MEYER, coach SFC

PAROLES DE COACH

« A Schiltigheim, en coupe du Grand-Est, nous avons fait notre plus mauvais match de la saison dans le contenu (avec celui à Sarre-Union). Nous avons eu la possession du ballon mais nous n’avons pas su mettre en place notre jeu par manque de rigueur tactique et d’intensité.

Notre adversaire a fait un bon match et aurait même pu marquer plus de buts avec plus de réalisme. Je tiens d’ailleurs à les féliciter! La seule chose positive, c’est que nous avons su réagir (certes de façon trop désorganisée à mon goût!) à 0-2. Nos vingt dernières minutes ont été un peu meilleures et nous avons le mérite d’égaliser.Bravo à Guillaume et à nos tireurs qui nous permettent de nous qualifier et de poursuivre notre série d’invincibilité qui court depuis le 22 septembre.

Plus qu’un gros match à Saint-Louis avant une période de repos bien méritée! »

Sébastien MEYER, coach SFC