2 233 972 visites 39 visiteurs

Paroles de coach #3

Paroles de coach du 6 Septembre 2017  

« Nous sommes forcément déçus par cette semaine « professionnelle ». Après avoir été absents des débats à Strasbourg, mes joueurs auraient mérité de remporter les trois points quatre jours plus tard contre Metz. Mais un but à la 89ème minute est venu contrarier nos plans.  

Contre Nancy, dimanche dernier, la défaite est frustrante, car nous avons mené au score avant de prendre un but sur corner, ce qui est toujours rageant. Ensuite, mes joueurs ont été émoussés, ce qui est compréhensible, vu la semaine et la préparation qui venait juste avant.  

Malheureusement nous ne maîtrisons pas ce calendrier incohérent. Mais le pire dans l’histoire est le nombre trop important de joueurs qui sortent blessés de ce début de saison beaucoup trop chargé. Contracture pour Barry, élongation pour Kowalczyk, tendinite pour Babit et probable déchirure voire claquage pour Assou, cela me dérange encore plus que les points perdus... »  

Sébastien MEYER, coach SFC

PAROLES DE COACH

"Le match de Coupe de France contre Metz reste forcément une déception. Nous avions préparé ce match pour nous qualifier et malheureusement nous avons été éliminés aux tirs au but...

Je suis surtout déçu pour les joueurs et les gros efforts qu’ils ont réalisés et pour les bénévoles qui avaient une nouvelle fois organisé une belle fête... Malheureusement, toutes les planètes n’étaient pas alignées...

La perte de notre buteur sur blessure, un but encaissé sur penalty, un poil de malchance en zone de finition, une erreur d’arbitrage (avouée en fin de match pour un penalty oublié en 2ème mi-temps sur Seydou Simpara) et un manque d’adresse sur les tirs au but nous ont empêché de faire l’exploit.

Je n’ai pourtant rien à reprocher à mes garçons qui ont été héroïques... Mais on ne peut pas faire un tel exploit sans avoir toutes ces planètes alignées. Bravo à Metz, nous leur souhaitons la montée en ligue 1.

Maintenant place au championnat où nos dernières prestations montrent que nous n’avons rien à faire à notre place..."

Sébastien MEYER, coach SFC