2 232 692 visites 8 visiteurs

Paroles de coach #3

Paroles de coach du 30 Août 2018

« Autant la défaite à Sarre-Union était méritée, autant celle à Amnéville ne l’est pas du tout... Menés 1-0 sur un but heureux de l’adversaire sur un coup-franc contré, nous avons le mérite de revenir au score.

Ensuite, nous avons les occasions franches pour prendre l’avantage à trois reprises, dont un penalty, mais nous sommes tombés sur un gardien en état de grâce. Et comme souvent dans le football, quand on laisse passer ses opportunités, on est à l’abri de rien et surtout d’un penalty de l’adversaire...

C’est très cruel! Le contenu avait été cohérent par rapport au rapport de force et aux conditions de jeu... Le bilan après trois journées est trop insuffisant!

Après avoir perdu deux points bêtement contre Epernay, voilà que nous en perdons 3 qui nous tendaient les bras... C’est dur mais nous continuerons à travailler... »

Sébastien MEYER, coach SFC

PAROLES DE COACH

"La victoire de Troyes est prise comme une récompense. Après trois matches nuls consécutifs et quelques partitions de plus en plus convaincantes, il nous manquait une victoire pour prendre de la confiance.

C’est chose faite après ce match globalement maîtrisé. J’ai préféré la deuxième mi-temps à la première, mais nous avons été cohérents malgré un adversaire invaincu depuis le début de la saison. Cette victoire fait du bien au moral avant de nous attaquer à un Everest...

A ce titre, je lance un appel à toutes les personnes qui croient en l’exploit. Sur les quatre dernières années, nous avons réussi quelques exploits sans avoir été véritablement « supporté » au sens vocal du terme.

Face à des clubs professionnels qui étaient soutenu par une cinquantaine de supporters, cela n’était pas trop pénalisant. Mais ce week-end, près de 300 supporters messins sont attendus pour supporter leur équipe.

Ainsi, J’espère vraiment que les supporters sarregueminois sauront se faire entendre, car il serait dommage pour mes joueurs d’avoir l’impression de jouer à l’extérieur...."

Sébastien MEYER, coach SFC