2 177 974 visites 14 visiteurs

Championnat
0
4
2 mars 2013 15:00
Pagny S/ Moselle As
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
Pelouse naturelle
15:00 - 2 mars 2013
NC
NC
NC

Après plus de trois mois sans compétition, le leader Sarreguemines a connu un véritable cauchemar, samedi, face à Pagny-sur-Moselle.

D’emblée, les Pagnotins se montrent plus efficaces et sur l’une de leurs premières approches devant le but sarregueminois, l’ex-pro de l’AS Nancy-Lorraine et nouvelle recrue de l’intersaison Nicolas Florentin s’en va battre de près Weinachter (1-0, 7e ). Les locaux, trop désorganisés, ont bien du mal à venir devant le but de Delafraye et lors d’une timide réaction, la tentative de Dekoun est contrée par la défense meurthe-et-mosellane (13e ). Pagny continue à attaquer, tandis que Sarreguemines, maladroit, n’arrive pas à inquiéter ses adversaires. À la demi-heure de jeu, M’Barki pour les locaux fait une course de plus de 30 mètres, mais à bout de souffle, il ne parvient pas à battre Delafraye. Pagny obtient ensuite un coup franc, tiré par Florentin et légèrement dévié par le dos d’un défenseur local. Weinachter se fait surprendre par la trajectoire du ballon, au grand bonheur de Pagny (0-2, 38e ). En toute fin de première période, Weinachter évite la balle de KO devant Jnane Mounir.

Delafraye vigilant

Dès la reprise, Pagny se met définitivement à l’abri sur une superbe action collective. Florentin sert idéalement Traoré qui, d’une frappe sèche, ne laisse aucune chance à Weinachter (47e ). Les locaux ne se contentent pas de défendre mais continuent à attaquer et le coup franc de Florentin passe de peu à côté (50e ). Sarreguemines tente de refaire surface mais Delafraye est sur la trajectoire de la frappe de Strehl (54e ) avant que le tir de Dekoun ne frôle le montant gauche de Delafraye. Pagny repart de plus belle mais Traoré croise un peu trop sa frappe (69e ). De l’autre côté, le coup franc de Strehl arrive dans les gants de Delafraye (73e ).

Les occasions fusent et Jnane Mounir conclut de belle manière une belle action collective (77e ). Sarreguemines tentera de sauver l’honneur mais la défense pagnotine et Delafraye ont été très vigilants. Pagny repart avec les trois points de la victoire tandis que le leader devra se réveiller s’il ne veut pas connaître le même scénario catastrophe samedi prochain face à Neuves-Maisons.

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

N P N N P N

Répartition des buts

67 buts marqués
40 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

1 Sarreguemines 93 53 26 15 8 3 0 54 30 0 24
2 Amneville Cs 2 45 26 13 6 7 0 49 40 0 9
3 Blenod Cs & O. 43 26 12 8 5 1 34 24 0 10
4 Magny Rs 43 26 12 7 7 0 53 40 0 13
5 St Die Sr 42 26 13 3 10 0 39 36 0 3
6 Nves Maisons Gs 38 26 11 5 10 0 52 50 0 2
7 Pagny S/Moselle A.S 37 26 10 7 9 0 43 28 0 15
8 Metz Apm 37 26 10 7 9 0 42 48 0 -6
9 Epinal Sa 2 35 26 10 5 11 0 42 34 0 8
10 St Avold E.N. 33 26 8 9 9 0 40 44 0 -4
11 Metz Es 28 26 7 7 12 0 35 47 0 -12
12 Montbronn As 25 26 6 7 13 0 27 41 0 -14
13 Creutzwald Sr 23 26 6 5 15 0 33 56 0 -23
14 Raon L Etape Us 2 17 26 4 6 15 1 35 60 0 -25
gardiens
défenseurs
milieux
attaquants

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC