2 232 801 visites 9 visiteurs

Championnat
4
1
14 avril 2013 15:00
Epinal Sa 2
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
Pelouse naturelle
15:00 - 14 avril 2013
NC
NC
NC

 

Sarreguemines remet ça !

 

Après sa victoire la semaine dernière à Saint-Dié (1-5), le leader a corrigé une autre équipe vosgienne, la réserve d’Epinal. D’entrée les Vosgiens se font pourtant menaçants, Weinachter le portier local devant sortir devant Gueye (9e ). La réplique mosellane ne se fait pas attendre : la tête piquée de Tonnelier est bien captée par Balland, le portier vosgien (10e ). Les locaux gardent le monopole du ballon sans se créer la moindre occasion. Sarreguemines pousse, Strehl lance M’Barki, Balland intercepte (21e ). Ce dernier est à la parade sur deux frappes consécutives de Strehl puis de Tonnelier (22e ). Sarreguemines ouvre logiquement la marque par Miceli qui reprend magistralement de la tête le centre parfait de Guendez (25e ).

Epinal subit et l’action personnelle de M’Barki termine dans les gants de Balland (43e ). Dans l’ultime minute, Epinal a une belle opportunité par Mitew mais sa frappe part dans les nuages (44e ).

De retour des vestiaires, Sarreguemines reprend le jeu à son compte et Miceli voit son tir passer de peu à côté de la cage (47e ). Epinal tente de revenir au score, Sarreguemines joue en contre : sur l’un d’eux bien amorcé par Strehl, M’Barki s’en va battre Balland (2-0, 52e ). Epinal ne lâche pas prise et le superbe coup franc de Sap est détourné d’une claquette par Weinachter (61e ). Ce dernier sera une nouvelle fois impeccable sur le missile de Bousba (66e ). Une minute plus tard, le tandem Strehl-M’Barki va à nouveau faire parler de lui avec une superbe ouverture du premier nommé dans le dos de la défense vosgienne vers son comparse qui ne laisse aucune chance à Balland (3-0, 67e ). Euphorique, Sarreguemines, sur l’engagement, va obtenir un penalty pour une faute commise sur ce diable de M’Barki. Le buteur maison Strehl ne se fait pas prier pour augmenter son capital but (4-0, 68e ). Dans les derniers instants, Sarreguemines va gérer son avance. La réduction du score de Laprevotte dans les ultimes minutes ne changera rien à la donne (4-1, 87e ).

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

N P N N P N

Répartition des buts

67 buts marqués
40 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

1 Sarreguemines 93 53 26 15 8 3 0 54 30 0 24
2 Amneville Cs 2 45 26 13 6 7 0 49 40 0 9
3 Blenod Cs & O. 43 26 12 8 5 1 34 24 0 10
4 Magny Rs 43 26 12 7 7 0 53 40 0 13
5 St Die Sr 42 26 13 3 10 0 39 36 0 3
6 Nves Maisons Gs 38 26 11 5 10 0 52 50 0 2
7 Pagny S/Moselle A.S 37 26 10 7 9 0 43 28 0 15
8 Metz Apm 37 26 10 7 9 0 42 48 0 -6
9 Epinal Sa 2 35 26 10 5 11 0 42 34 0 8
10 St Avold E.N. 33 26 8 9 9 0 40 44 0 -4
11 Metz Es 28 26 7 7 12 0 35 47 0 -12
12 Montbronn As 25 26 6 7 13 0 27 41 0 -14
13 Creutzwald Sr 23 26 6 5 15 0 33 56 0 -23
14 Raon L Etape Us 2 17 26 4 6 15 1 35 60 0 -25
gardiens
défenseurs
milieux
attaquants

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

VIDéO

PHOTOS

Commentaires

PAROLES DE COACH

"La victoire de Troyes est prise comme une récompense. Après trois matches nuls consécutifs et quelques partitions de plus en plus convaincantes, il nous manquait une victoire pour prendre de la confiance.

C’est chose faite après ce match globalement maîtrisé. J’ai préféré la deuxième mi-temps à la première, mais nous avons été cohérents malgré un adversaire invaincu depuis le début de la saison. Cette victoire fait du bien au moral avant de nous attaquer à un Everest...

A ce titre, je lance un appel à toutes les personnes qui croient en l’exploit. Sur les quatre dernières années, nous avons réussi quelques exploits sans avoir été véritablement « supporté » au sens vocal du terme.

Face à des clubs professionnels qui étaient soutenu par une cinquantaine de supporters, cela n’était pas trop pénalisant. Mais ce week-end, près de 300 supporters messins sont attendus pour supporter leur équipe.

Ainsi, J’espère vraiment que les supporters sarregueminois sauront se faire entendre, car il serait dommage pour mes joueurs d’avoir l’impression de jouer à l’extérieur...."

Sébastien MEYER, coach SFC