2 177 720 visites 14 visiteurs
Sfc
Championnat
1
0
4 mars 2017 18:00
Illzach Modenheim
  • Pluie
  • Mouillé
  • Médium
47 min
But marqué
82 min
Pelouse naturelle
18:00 - 4 mars 2017
Arbitre Central
VALNET ANTOINE
Arbitre(s) assistant(s) CHOAIN PIERRICK DEHRE DAVID
200 spectateurs

Avec cette troisième victoire lors des trois derniers matches, Sarreguemines a définitivement assuré son maintien en CFA 2. Même si cela est une évidence depuis bien longtemps, Sébastien Meyer, en bon entraîneur qu’il est, n’a pas manqué de le souligner à l’issue de la partie.

Pour autant, ce ne fut pas chose aisée, ce samedi soir, face à Illzach-Modenheim, en match en retard. Les Alsaciens ont bien défendu durant l’intégralité de la partie et se sont montrés dangereux, notamment par l’intermédiaire de Diallo, qui perdait son duel face à Trimborn (11e ).

Sarreguemines répondait aussitôt par M’Barki mais la frappe du buteur maison heurtait le poteau droit de Laurent, le portier alsacien (12e ). Puis Trimborn était une nouvelle fois à la parade sur une frappe au sol d’Ellemaud (15e ). De l’autre côté, Laurent, d’une claquette, détournait le magnifique coup franc de Karayer (19e ).

Après ces 20 minutes enlevées, le jeu perdait en intensité. Il fallait attendre les arrêts de jeu de la première période pour voir M’Barki déclencher une frappe que Laurent détournait en corner. Sur celui-ci, Karayer, au second poteau, reprenait victorieusement (1-0, 45e +2).

Le début de la seconde période était à l’avantage des Alsaciens mais, trop brouillons, ils ne trouvaient pas la faille. Il fallait toutefois un arrêt réflexe de Trimborn sur une belle tentative de Diallo pour que Sarreguemines conserve son avantage (58e ). M’Barki avait la balle de KO, mais son tir était contré par la défense alsacienne (77e ). Sarreguemines assurait finalement l’essentiel.

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G G G G P P

Répartition des buts

73 buts marqués
55 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG 54 26 17 3 6 0 46 21 0 25
2 SCHILTIGHEIM SC 53 26 16 5 5 0 45 17 0 28
3 HAGUENAU FCSR 49 26 14 7 5 0 49 31 0 18
4 SARREGUEMINES 44 26 13 5 8 0 38 36 0 2
5 METZ F C 39 26 10 9 7 0 39 30 0 9
6 PRIX LES MEZIERES 38 26 11 5 10 0 41 38 0 3
7 LUNEVILLE FC 38 26 10 8 8 0 36 36 0 0
8 SARRE UNION U S 34 26 10 4 12 0 42 47 0 -5
9 NANCY ASNL 33 26 9 6 11 0 37 43 0 -6
10 BIESHEIM A.S.C. 33 26 9 6 11 0 34 44 0 -10
11 PAGNY S/MOSELLE A.S 25 26 5 10 11 0 26 34 0 -8
12 FORBACH 24 26 7 3 16 0 26 49 0 -23
13 STRG PIERROTS VAUBAN 23 26 5 8 13 0 26 37 0 -11
14 ILLZACH MODENHEIM 16 26 3 7 16 0 34 56 0 -22
gardiens
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Dirigeant
Kiné

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Voir également

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC