2 177 974 visites 16 visiteurs
Championnat
3
2
19 février 2017 15:00
Jarville
26 min
But marqué
Sur penaty
37 min
But encaissé
47 min
But encaissé
54 min
Carton rouge
60 min
But marqué
68 min
88 min
But marqué
NC
15:00 - 19 février 2017
NC
NC
NC

Menés dans l’entame de la seconde période puis réduits à dix, les Sarregueminois ont arraché une victoire inespérée grâce un magnifique coup de patte de Thierry Hassli en fin de partie. Les Faïenciers peuvent surtout remercier leur gardien Jonathan Grebil auteur d’arrêts déterminants, à l’image de son intervention sur un pénalty de Rigole. Le tournant du match.

Sarreguemines avait ouvert la marque sur un tir de réparation, converti par son capitaine Sahel Redjam qui s’est fait justice lui-même (1-0, 25e ). Jarville a refait surface par Dalbin d’une frappe enveloppée (1-1, 37e ). Le score à la pause était logique.

Dès l’entame de la seconde période, Kamal, d’une frappe puissante, laissait Grebil sur place (1-2, 47e ). Sarreguemines tentait de revenir, mais la tentative de Levy-Chapira passait au-dessus (52e ).

Deux minutes plus tard, Schwartz stoppait le cuir de la main et, double peine, il se faisait expulser. Mais Grebil a donc négocié idéalement ce pénalty (54e ). Puis, sur une action personnelle, Levy-Chapira remettait les deux équipes à égalité (60e ).

Restait alors à emballer l’affaire. Hassli, de vingt mètres, s’en est chargé (88e ).

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

P P G P N G

Répartition des buts

73 buts marqués
49 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 AMNEVILLE C S O 60 26 18 6 2 0 73 26 0 47
2 F.C. TREMERY 56 26 17 5 4 0 49 29 0 20
3 EPINAL S A S 54 26 16 6 4 0 53 27 0 26
4 SARREGUEMINE 41 26 12 5 9 0 50 40 0 10
5 ST AVOLD E.N. 37 26 10 7 9 0 65 50 0 15
6 BAR LE DUC FC 36 26 9 9 8 0 27 30 0 -3
7 JARVILLE 34 26 9 7 10 0 54 45 0 9
8 THAON ES 34 26 10 4 12 0 41 51 0 -10
9 THIONVILLE FC 32 26 8 8 10 0 41 45 0 -4
10 AM. DU PERSONNEL MUN 31 26 8 7 11 0 43 40 0 3
11 MAGNY 31 26 9 4 13 0 46 60 0 -14
12 CHAMPIGNEULLES RC 25 26 7 4 15 0 35 56 0 -21
13 ST DIE 24 26 7 3 16 0 27 57 0 -30
14 NEUVES MAISONS GS 12 26 3 3 20 0 24 72 0 -48
gardiens
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Jonathan GREBIL
J G
Romain QUERE
R Q
Ludovic WEINACHTER
L W
Nicolas SCHWARTZ
N S
Christophe MICELI
C M
Farouk SLIMANI
F S
Mafoud EL HELLAOUI
M E
Ismael ASSEKOUR
I A
Franck CHRABCZAK
F C
Paul LEVY-CHAPIRA
P L
Sahel REDJAM
S R

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Voir également

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC