2 183 107 visites 20 visiteurs
Championnat
1
2
26 mars 2017 15:00
Champigneulles Rc
35'
NC
50'
NC
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
23 min
But marqué
35 min
But encaissé
50 min
But encaissé
61 min
62 min
Carton jaune
65 min
75 min
78 min
Carton rouge
15:00 - 26 mars 2017
Arbitre Central
RAMPONI AXEL
Arbitre(s) assistant(s) CHATEAU KEVIN ROSTOUCHER QUENTIN
60 spectateurs

Face à Champigneulles, les Sarregueminois, qui voulaient se reprendre après la défaite du week-end dernier contre Epinal, subissent un deuxième revers d’affilée (2-1).

Pourtant, dès l’entame, les Mosellans prenaient le match bien en main. Fort logiquement, après plusieurs tentatives de Slimani puis d’El Hellaoui, c’est Levy-Chapira qui trouvait le chemin du but (1-0, 23e ). Puis Slimani manquait l’occasion de mettre les siens à l’abri (33e ).

À force de jouer trop facile, Sarreguemines se faisait piéger sur l’une des seules frappes de Champigneulles en première mi-temps, un plat du pied d’Ali (1-1, 35e ).

Juste avant la pause, les Sarregueminois furent bien heureux de voir la tentative de Pechereau atterrir dans le petit filet de Grebil (45e ).

Coup de théâtre dès la reprise : sur un contre, Champigneulles prenait les devants par Pechereau, tout seul devant Grebil (1-2, 50e ). Sarreguemines courrait alors après le score durant 40 minutes, se créait d’innombrables occasions sans en concrétiser une seule. Rageant !

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

P P G P N G

Répartition des buts

73 buts marqués
49 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 AMNEVILLE C S O 60 26 18 6 2 0 73 26 0 47
2 F.C. TREMERY 56 26 17 5 4 0 49 29 0 20
3 EPINAL S A S 54 26 16 6 4 0 53 27 0 26
4 SARREGUEMINE 41 26 12 5 9 0 50 40 0 10
5 ST AVOLD E.N. 37 26 10 7 9 0 65 50 0 15
6 BAR LE DUC FC 36 26 9 9 8 0 27 30 0 -3
7 JARVILLE 34 26 9 7 10 0 54 45 0 9
8 THAON ES 34 26 10 4 12 0 41 51 0 -10
9 THIONVILLE FC 32 26 8 8 10 0 41 45 0 -4
10 AM. DU PERSONNEL MUN 31 26 8 7 11 0 43 40 0 3
11 MAGNY 31 26 9 4 13 0 46 60 0 -14
12 CHAMPIGNEULLES RC 25 26 7 4 15 0 35 56 0 -21
13 ST DIE 24 26 7 3 16 0 27 57 0 -30
14 NEUVES MAISONS GS 12 26 3 3 20 0 24 72 0 -48
gardiens
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Jonathan GREBIL
J G
Alan WENGERT
A W
Yanne MAVOUNGOU
Y M
Florian HESSE
F H
Nicolas SCHWARTZ
N S
Farouk SLIMANI
F S
Tristan WAGNER
T W
Mafoud EL HELLAOUI
M E
Amin ABDOUNI
A A
Paul LEVY-CHAPIRA
P L
Sahel REDJAM
S R

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC