2 177 719 visites 18 visiteurs

Sfc
Championnat
2
0
14 octobre 2017 18:00
Troyes Estac
3 min
But marqué
Passe décisive
9 min
Carton jaune
25 min
Carton jaune
30 min
But marqué
Passe décisive
64 min
88 min
89 min
Carton jaune
91 min
Pelouse naturelle
18:00 - 14 octobre 2017
Arbitre Central
STANISLAS RUEFF
Arbitre(s) assistant(s) LUCAS BECKENDORF LOIC METZINGER
NC

Battu lors des trois dernières journées, Sarreguemines s’est bien repris contre Troyes, ce samedi, en y mettant la manière (2-0). Sébastien Meyer et ses hommes prennent leur distance avec le bas du classement.

Après avoir essuyé trois défaites de suite, Sarreguemines retrouve enfin des couleurs avec cette victoire amplement méritée face à une équipe troyenne nullement dangereuse (2-0).

Sarreguemines entamait de la meilleure des manières cette rencontre en ouvrant rapidement le score par l’intermédiaire de Teixeira, de la tête, après un corner (1-0, 3e). Les Sarregueminois continuaient leur forcing et la tentative de M’Barki était contrée de justesse par la défense troyenne (6e ). Troyes pointait enfin le bout de son nez au quart d’heure de jeu et s’octroyait une belle occasion : le coup de boule de Sissoko sur le centre parfait de Atoiyi était bien écarté par Cappa.

Sarreguemines reprenait ses belles initiatives et Teixeira ratait sa reprise de volée sur le bon service de Babit (29e ). Dans la foulée, ce même Babit envoyait un caviar à M’Barki qui aggravait logiquement la marque (2-0, 30e ).

Dans le dernier quart d’heure de la première mi-temps, Sarreguemines maîtrisait parfaitement son adversaire mais ne se créait plus de véritable occasion tandis que Troyes n’arrivait guère devant le but de Cappa. Dès l’entame de la seconde période, Sarreguemines gardait le monopole du ballon et Diouf devait sortir le grand jeu sur le missile de Teixeira (51e ). Le portier troyen était moins en danger sur un coup franc de M’Barki (55e ).

Cappa, soirée tranquille

Troyes était très timide en attaque et Cappa, bien tranquille toute la soirée, était sur la trajectoire de la frappe de Sissako (58e ). Diouf sauvait une nouvelle fois les siens d’une défaite plus large devant M’Barki (66e ). Sarreguemines terminait en roue libre sans être inquiété et s’offrait ainsi une victoire qui met du baume au cœur de M’Barki et ses coéquipiers, qui en avaient bien besoin.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G P P G G P

Répartition des buts

95 buts marqués
57 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 HAGUENAU FCSR 60 30 18 6 6 0 56 29 0 27
2 BIESHEIM ASC 51 30 14 9 7 0 46 35 0 11
3 TROYES ESTAC 50 30 15 6 9 0 51 31 1 20
4 STRASBOURG RCSA 50 30 15 6 9 0 46 33 1 13
5 AMNEVILLE C S O 47 30 13 8 9 0 46 34 0 12
6 MULHOUSE FC 46 30 13 7 10 0 39 32 0 7
7 SARRE UNION US 45 30 13 6 11 0 53 43 0 10
8 EPERNAY RC 45 30 13 6 11 0 42 36 0 6
9 SARREGUEMINES FC 45 30 13 6 11 0 50 40 0 10
10 NANCY ASNL 44 30 13 5 12 0 51 48 0 3
11 METZ FC 40 30 10 10 10 0 40 36 0 4
12 LUNEVILLE FC 39 30 12 4 14 0 33 44 1 -11
13 PRIX LES MEZIERES AS 33 30 8 9 13 0 30 38 0 -8
14 FC TREMERY 27 30 7 7 16 0 37 61 1 -24
15 PAGNY S/MOSELLE AS 23 30 5 8 17 0 31 55 0 -24
16 ERSTEIN AS 16 30 4 5 21 0 23 79 1 -56
gardiens
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Dirigeant
Kiné
Entraineur adjoint
Entraineur des gardiens
Guillaume CAPPA
G C
Mouhamadou BARRY
M B
Khalid BENICHOU
K B
Alan WENGERT
A W
Florian HESSE
F H
Yannick DEKOUN
Y D
Khalid BABAYA
K B
Guillaume RUIZ
G R
Joao TEXEIRA
J T
Brian BABIT
B B
Elhassane M'BARKI
E M

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC