2 230 558 visites 13 visiteurs

Epernay Rc
Championnat
1
3
17 février 2018 15:00
Sfc
23'
Thibault BLACHON
  • Eclaircies
  • Sec
  • Faible
16 min
But marqué
Passe décisive
23 min
But encaissé
Thibault BLACHON
34 min
But marqué
Passe décisive
39 min
63 min
Remplacement
75 min
But marqué
Passe décisive
78 min
STADE MARCEL HUBERT
Gazon synthétique
15:00 - 17 février 2018
Arbitre Central
CHRISTOPHER GALEK
Arbitre(s) assistant(s) CLEMENT BELLANGER SERVAN GERARD
100 spectateurs

Incapable de gagner depuis trois mois, Sarreguemines a renoué avec le succès ce samedi à Epernay (3-1). Une victoire plus que capitale dans la course au maintien pour les hommes de Sébastien Meyer.

Après deux alertes dans la surface marnaise ponctuées de deux hors-jeu, Épernay aurait pu ouvrir le score dès la 9e , lorsque Moison filait au but, mais Benichou taclait magistralement dans les pieds du puissant n°11.

Les Jaune et Noir prenaient le jeu à leur compte. Ouadah débordait sur le côté droit et la tentative de M’Barki était repoussée par Husson (11e ). Cinq minutes plus tard, Simpara offrait un caviar à Babit qui trompait Husson (16e ). Comme Sarreguemines ne concrétisait pas plusieurs attaques, Épernay parvenait à gommer son retard. Descotes renversait pour Chicaut qui remisait de la tête pour Blachon. À bout portant le défenseur central glissait le ballon dans les filets de Cappa (23e ).

Les joueurs de Sébastien Meyer ne doutaient pas trop longtemps. M’Marki ratait le cadre, puis le capitaine expédiait un boulet sur la barre ! Heureusement, Ouadah était plus réaliste avec une superbe volée des 25 m qui surprenait Husson trop avancé.

Le doublé pour Brian Babit

À la reprise, Épernay avait quelques sursauts avec Gaultier et Derbal mais autour de Benichou et Adebayo, l’arrière-garde lorraine se montrait intraitable. Les attaques lancées par Dekoun et Saci mettaient M’Barki et Babit sur orbite. Le capitaine visiteur butait sur la sortie de Husson, puis il offrait à Babit le doublé à un quart d’heure du terme.

Le faible baroud des protégés d’Alexis Rouquette, un autre ancien Messin était anecdotique. Cappa impeccable préservait le succès amplement mérité des Sarregueminois.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G P P G G P

Répartition des buts

95 buts marqués
57 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 HAGUENAU FCSR 60 30 18 6 6 0 56 29 0 27
2 BIESHEIM ASC 51 30 14 9 7 0 46 35 0 11
3 TROYES ESTAC 50 30 15 6 9 0 51 31 1 20
4 STRASBOURG RCSA 50 30 15 6 9 0 46 33 1 13
5 AMNEVILLE C S O 47 30 13 8 9 0 46 34 0 12
6 MULHOUSE FC 46 30 13 7 10 0 39 32 0 7
7 SARRE UNION US 45 30 13 6 11 0 53 43 0 10
8 EPERNAY RC 45 30 13 6 11 0 42 36 0 6
9 SARREGUEMINES FC 45 30 13 6 11 0 50 40 0 10
10 NANCY ASNL 44 30 13 5 12 0 51 48 0 3
11 METZ FC 40 30 10 10 10 0 40 36 0 4
12 LUNEVILLE FC 39 30 12 4 14 0 33 44 1 -11
13 PRIX LES MEZIERES AS 33 30 8 9 13 0 30 38 0 -8
14 FC TREMERY 27 30 7 7 16 0 37 61 1 -24
15 PAGNY S/MOSELLE AS 23 30 5 8 17 0 31 55 0 -24
16 ERSTEIN AS 16 30 4 5 21 0 23 79 1 -56
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Guillaume CAPPA
G C
Oluwole ADEBAYO
O A
Mouhamadou BARRY
M B
Khalid BENICHOU
K B
Alan WENGERT
A W
Yannick DEKOUN
Y D
Lounis SACI
L S
Mehdi OUADAH
M O
Brian BABIT
B B
Elhassane M'BARKI
E M
Seydou SIMPARA
S S

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Commentaires

PAROLES DE COACH

"La victoire de Troyes est prise comme une récompense. Après trois matches nuls consécutifs et quelques partitions de plus en plus convaincantes, il nous manquait une victoire pour prendre de la confiance.

C’est chose faite après ce match globalement maîtrisé. J’ai préféré la deuxième mi-temps à la première, mais nous avons été cohérents malgré un adversaire invaincu depuis le début de la saison. Cette victoire fait du bien au moral avant de nous attaquer à un Everest...

A ce titre, je lance un appel à toutes les personnes qui croient en l’exploit. Sur les quatre dernières années, nous avons réussi quelques exploits sans avoir été véritablement « supporté » au sens vocal du terme.

Face à des clubs professionnels qui étaient soutenu par une cinquantaine de supporters, cela n’était pas trop pénalisant. Mais ce week-end, près de 300 supporters messins sont attendus pour supporter leur équipe.

Ainsi, J’espère vraiment que les supporters sarregueminois sauront se faire entendre, car il serait dommage pour mes joueurs d’avoir l’impression de jouer à l’extérieur...."

Sébastien MEYER, coach SFC