2 177 720 visites 14 visiteurs

Amneville C S O
Championnat
1
2
6 mai 2018 16:00
Sfc
30 min
But marqué
Passe décisive
38 min
Carton jaune
68 min
70 min
But encaissé
89 min
Carton jaune
90 min
But marqué
Passe décisive
STADE MUNICIPAL 1
Pelouse naturelle
16:00 - 6 mai 2018
Arbitre Central
ANTHONY LAPRET
Arbitre(s) assistant(s) NICOLAS DURAND EMMANUEL MOHR
100 spectateurs

Grace à un but marqué dans les tout derniers instants, Sarreguemines a fait un grand pas vers le maintien. Ce sont les Amnévillois qui en ont fait les frais, s’inclinant 2 à 1.

La première période était tout à l’avantage des visiteurs, face à des Amnévillois en panne d’inspiration. Sans se procurer non plus pléthore d’occasions, les protégés de Sébastien Meyer avaient les meilleures possibilités.

L’ouverture du score relevait donc d’une certaine logique. Babit profitait d’un travail de M Barki finalement contré pour ajuster Keldenich (30e ).

« On n’était pas bien disposé tactiquement. Notre jeu n’avait pas de largeur », reconnaissait lucidement l’entraîneur local, Cédric Léonard.

Dès la reprise, Sarreguemines marquait un but de la tête par Kowalczyk (51e ), justement refusé pour un hors-jeu préalable.

Amnéville réagissait en fin à la 55e , avec un bon service de Naifi pour Abdelkadous, contré in extremis, et avec Abdelli qui mettait le feu à la défense visiteuse (55e ). Cela semblait jouer comme un déclic. Les locaux se lâchaient enfin, à l’image de Naifi dont la frappe puissante heurtait le poteau, alors que le portier semblait bien battu.

Dans ce temps fort les Amnévillois réussissaient à égaliser. Abdelli, servi par Abdelkadous, plaçait une frappe puissante sous la barre (69e ). L’équipe locale métamorphosée poussait encore pour empocher la totalité de l’enjeu.

Sarreguemines pliait, mais ne négligeait pas de jouer les contres à fond. On en avait l’illustration sur une lumineuse ouverture de M’Barki pour Ruiz, bien placé mais qui ne cadrait pas (73e ). Un avertissement sans frais dont les locaux ne tiraient pas la leçon. À la 90e minute, Levy-Chapira débordait pour délivrer un centre en retrait pour Simpara qui, seul face au but, marquait comme à la parade. Un scénario cruel pour Amnéville puni lors de son temps fort.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G G P P G P

Répartition des buts

95 buts marqués
57 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 HAGUENAU FCSR 60 30 18 6 6 0 56 29 0 27
2 BIESHEIM ASC 51 30 14 9 7 0 46 35 0 11
3 TROYES ESTAC 50 30 15 6 9 0 51 31 1 20
4 STRASBOURG RCSA 50 30 15 6 9 0 46 33 1 13
5 AMNEVILLE C S O 47 30 13 8 9 0 46 34 0 12
6 MULHOUSE FC 46 30 13 7 10 0 39 32 0 7
7 SARRE UNION US 45 30 13 6 11 0 53 43 0 10
8 EPERNAY RC 45 30 13 6 11 0 42 36 0 6
9 SARREGUEMINES FC 45 30 13 6 11 0 50 40 0 10
10 NANCY ASNL 44 30 13 5 12 0 51 48 0 3
11 METZ FC 40 30 10 10 10 0 40 36 0 4
12 LUNEVILLE FC 39 30 12 4 14 0 33 44 1 -11
13 PRIX LES MEZIERES AS 33 30 8 9 13 0 30 38 0 -8
14 FC TREMERY 27 30 7 7 16 0 37 61 1 -24
15 PAGNY S/MOSELLE AS 23 30 5 8 17 0 31 55 0 -24
16 ERSTEIN AS 16 30 4 5 21 0 23 79 1 -56
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC