2 184 297 visites 30 visiteurs

Sfc
COUPE DE FRANCE
0
2
21 octobre 2017 17:00
Biesheim Asc
2
23'
Ludovic CHEVRIER
24'
Julien FUCHS
23 min
But encaissé
Ludovic CHEVRIER
24 min
But encaissé
Julien FUCHS
37 min
Carton jaune
46 min
66 min
Carton jaune
72 min
Pelouse naturelle
17:00 - 21 octobre 2017
Arbitre Central
BRENDAN ROFFET
Arbitre(s) assistant(s) BRYAN HEITZMANN LAURENT MARTY
NC
Sarreguemines n’a jamais su réagir après deux buts concédés coup sur coup en première période, ce samedi face à Biesheim (0-2). Le club mosellan quitte la Coupe de France dès le sixième tour.

Ces dernières années, les épopées en Coupe de France étaient devenues une habitude pour Sarreguemines. Rencontrer des équipes professionnelles au stade de la Blies, une normalité. Alors, voir le SFC s’arrêter dès le sixième tour ressemble à une vilaine contre-performance. Face à Biesheim, le club mosellan n’a jamais su relever la tête après avoir concédé deux buts coup sur coup en première période.

Sur un corner de David Viana, Ludovic Chevrier profitait d’un marquage laxiste et d’une sortie à contretemps de Guillaume Cappa pour marquer de la tête (0-1, 22e ). Dans les secondes suivantes, Guillaume Jacquat prenait Florian Hesse de vitesse et délivrait un centre au cordeau que Julien Fuchs poussait au fond (0-2, 24e ). Rideau. «  Deux minutes d’absence coupable qui nous coûtent cher  », regrette Sébastien Meyer, un entraîneur évidemment déçu par la prestation de ses troupes.

La tête à l’envers, Sarreguemines enchaînait les approximations et les longs ballons stériles. Fuchs était proche d’ajouter un troisième but au compteur alsacien mais sa belle reprise trouvait le poteau de Cappa (35e ). Une réaction ? Timide et désordonnée. Juste avant la pause, le centre-tir d’Hassan M’Barki et la frappe d’El Hellaoui étaient renvoyées par la défense visiteuse (45e +1).

Privé du précieux milieu de terrain Yannick Dekoun, suspendu, Sarreguemines entamait le second acte avec un attaquant supplémentaire, Seydou Simpara, mais sans plus d’application. Une frappe lointaine de Joao Teixera (56e ), un enroulé d’Hassan M’Barki (62e ), deux tentatives non cadrées et qui symbolisaient l’impuissance sarregueminoise, ce samedi.

« On a pris un coup derrière la tête »

Dans un dernier quart d’heure décousu, le SFC tentait le tout pour le tout mais la précision faisait toujours défaut. Après un cafouillage, Benoît Kowalczyk voyait sa reprise contrée en corner. La volée de Jordan Coignard, elle, passait au-dessus du but de Vauvenargues Kéhi (79e ), un gardien alsacien finalement peu inquiété.

Biesheim se procurait même deux grosses occasions en contres, par l’intermédiaire de Kévin Meyer (84e ) puis Bruno Charoy (90e +2). 2-0, la claque était suffisante pour des Sarregueminois pas dans le coup ce samedi soir. «  Ce n’est même pas une déception car on n’a pas du tout fait le match qu’il fallait, souligne Sébastien Meyer. On aurait pu jouer encore une heure sans marquer. On prend deux buts sur deux erreurs individuelles. On a pris un coup derrière la tête et on a été passif au lieu de se relever. Je n’ai pas beaucoup de regrets.  »

Friand de belles émotions en Coupe de France ces dernières années, le SFC devra se contenter du National 3 pour vibrer cette saison.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G P P G G P

Répartition des buts

95 buts marqués
57 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 HAGUENAU FCSR 60 30 18 6 6 0 56 29 0 27
2 BIESHEIM ASC 51 30 14 9 7 0 46 35 0 11
3 TROYES ESTAC 50 30 15 6 9 0 51 31 1 20
4 STRASBOURG RCSA 50 30 15 6 9 0 46 33 1 13
5 AMNEVILLE C S O 47 30 13 8 9 0 46 34 0 12
6 MULHOUSE FC 46 30 13 7 10 0 39 32 0 7
7 SARRE UNION US 45 30 13 6 11 0 53 43 0 10
8 EPERNAY RC 45 30 13 6 11 0 42 36 0 6
9 SARREGUEMINES FC 45 30 13 6 11 0 50 40 0 10
10 NANCY ASNL 44 30 13 5 12 0 51 48 0 3
11 METZ FC 40 30 10 10 10 0 40 36 0 4
12 LUNEVILLE FC 39 30 12 4 14 0 33 44 1 -11
13 PRIX LES MEZIERES AS 33 30 8 9 13 0 30 38 0 -8
14 FC TREMERY 27 30 7 7 16 0 37 61 1 -24
15 PAGNY S/MOSELLE AS 23 30 5 8 17 0 31 55 0 -24
16 ERSTEIN AS 16 30 4 5 21 0 23 79 1 -56
gardiens
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Dirigeant
Kiné
Entraineur adjoint
Entraineur des gardiens

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC