2 268 752 visites 16 visiteurs

U. Lorraine De Plant
COUPE LORRAINE SENIORS
1
1
tab  4 - 3
2 avril 2018 17:00
Sfc
64'
Antonicelli
  • Eclaircies
  • Mouillé
  • Faible
47 min
But marqué
60 min
64 min
But encaissé
Antonicelli
Carton jaune
65 min
73 min
STADE ROBERT SCHUMAN N° 1
Pelouse naturelle
17:00 - 2 avril 2018
Arbitre Central
CHRISTOPHER GALEK
Arbitre(s) assistant(s) KEVIN CHATEAU LOIC METZINGER
150 spectateurs

Ce 8e  de finale était de gala pour les joueurs de Plantières qui recevaient Sarreguemines, pensionnaire de N3. Faites-vous plaisir, tel était l’ultime mot de leur coach avant le coup d’envoi.

Durant toute la première mi-temps, les visiteurs montreront leur différence de niveau dans l’organisation du jeu et la possession de balle, mais les locaux bien en place ne se laisseront pas déborder. La première et seule véritable occasion pour Sarreguemines arrive à la 11e minute par le buteur et capitaine M’Barki qui échappe à la défense de Plantières mais perd son duel face à Baranski. Les joueurs de Plantières tenteront leur chance dès que l’occasion se présentera.. À la 23e minute, Santos voit la balle lui revenir sur corner et alors que la lucarne s’offre à lui c’est la barre qui supplée le gardien de Sarreguemines. À la 45e minute, Chrabczak qui défend bien sur Antonicelli empêche Plantières d’ouvrir le score avant le retour aux vestiaires. La deuxième mi-temps s’annonce sous de mauvais auspices pour les locaux qui encaissent un but sur corner direct (47e ). El Hellaoui marque ensuite à la 60e minute, mais il est signalé hors jeu.

Baranski stoppe un penalty

Sarreguemines maîtrise le ballon mais ne se procure pas d’occasion pour inquiéter Baranski ce qui permet à Plantières de croire en ses chances. Une mauvaise relance de la défense sarregueminoise et le pressing de Santos sur Monthe permettent à Antonicelli de profiter d’un bon ballon et d’égaliser. Les frappes des attaquants visiteurs restent stériles et il ne manquait pas grand-chose pour que Guyot donne l’avantage à Plantières à la 86e minute sur un lob de 40 m que Monthe arrive à repousser au-dessus de sa transversale. Dans les arrêts de jeu, Sarreguemines peut s’offrir la victoire sur penalty, mais Baranski s’offre le luxe d’une séance de tirs au but en détournant la frappe de M’Barki. Il sera une fois de plus un élément déterminant dans une victoire aux tirs au but qui n’est pas imméritée et récompense leur sérieux et leur volonté. « Félicitations à mes joueurs mais j’aurais préféré une victoire en championnat samedi », lançait l’entraîneur de Plantières Richard Pagnat au bout du suspense.

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G P P G G P

Répartition des buts

95 buts marqués
57 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 HAGUENAU FCSR 60 30 18 6 6 0 56 29 0 27
2 BIESHEIM ASC 51 30 14 9 7 0 46 35 0 11
3 TROYES ESTAC 50 30 15 6 9 0 51 31 1 20
4 STRASBOURG RCSA 50 30 15 6 9 0 46 33 1 13
5 AMNEVILLE C S O 47 30 13 8 9 0 46 34 0 12
6 MULHOUSE FC 46 30 13 7 10 0 39 32 0 7
7 SARRE UNION US 45 30 13 6 11 0 53 43 0 10
8 EPERNAY RC 45 30 13 6 11 0 42 36 0 6
9 SARREGUEMINES FC 45 30 13 6 11 0 50 40 0 10
10 NANCY ASNL 44 30 13 5 12 0 51 48 0 3
11 METZ FC 40 30 10 10 10 0 40 36 0 4
12 LUNEVILLE FC 39 30 12 4 14 0 33 44 1 -11
13 PRIX LES MEZIERES AS 33 30 8 9 13 0 30 38 0 -8
14 FC TREMERY 27 30 7 7 16 0 37 61 1 -24
15 PAGNY S/MOSELLE AS 23 30 5 8 17 0 31 55 0 -24
16 ERSTEIN AS 16 30 4 5 21 0 23 79 1 -56
gardiens
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Fabien MONTHE
F M
Mouhamadou BARRY
M B
Khalid BENICHOU
K B
Franck CHRABCZAK
F C
Florian HESSE
F H
Benoit KOWALCZYK
B K
Lounis SACI
L S
Mafoud EL HELLAOUI
M E
Joao TEXEIRA
J T
Mehdi OUADAH
M O
Elhassane M'BARKI
E M

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

" La défaite à Saint Louis est honteuse! Je suis très en colère!!! Mes joueurs ont gâché notre belle série parce qu’ils ont été incapables de remettre sur le terrain les valeurs qu’ils avaient affichées jusque là.

Sur un terrain catastrophique, j’ai rarement vu un match si pauvre sur le plan technique et tactique en N3 en sept ans de coaching. Tous les acteurs de ce match ont réalisé une pâle prestation et surtout mes joueurs! Leurs premiers adversaires, c’est eux-mêmes! Ils n’ont pas le droit de souffler le chaud et le froid comme ils l’ont fait! "

Sébastien MEYER, coach SFC