2 186 021 visites 14 visiteurs
St Avold E.n.
Championnat
1
2
7 avril 2018 20:00
33 min
Carton jaune
35 min
But encaissé
37 min
Carton jaune
48 min
But marqué
51 min
But marqué
61 min
STADE DU CENTRE N°1
Pelouse naturelle
20:00 - 7 avril 2018
Arbitre Central
GREGORY GRASSE
Arbitre(s) assistant(s) FREDERIC JUNG LAURENT MARTY
NC

Saint-Avold prenait d’emblée les initiatives du jeu et se créait de belles opportunités comme cette frappe d’Ait Said qui frôlait le montant de Fossati (4e ). Sarreguemines répondait par Ouadah dont le tir passait de peu à côté de la cage de Sollami (6e ). De l’autre côté, Fossati devait se coucher sur la tentative de Ouadah (16e ).

Sarreguemines accélérait et Lafraoui n’arrivait pas à conclure l’excellent service de Sahel Redjam (26e). Saint-Avold relevait la tête et Potier, d’une frappe somptueuse enroulée, mettait les siens devant (1-0, 36e ).

Steininger manquait le break d’une frappe non cadrée (39e ). Juste avant la pause, le gardien naborien Sollami était bien heureux de voir la tête de Benichou heurté son montant droit (42e ).

Sarreguemines mettait enfin le pied sur le ballon et Oreillard, d’une frappe excentrée, remettait les deux équipes à égalité (1-1, 48e ). Cinq minutes plus tard, Lafraoui était à la conclusion d’une superbe action collective (1-2, 53e ). Les Naboriens ne baissaient pas les bras mais la tentative de Babit fuyait le cadre (79e ). Parti du milieu de terrain, Oreillard butait sur Sollami (85e ).

Saint-Avold peut avoir des regrets d’avoir laissé échapper ses trois points mais le championnat est loin d’être joué.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

N P P G N G

Répartition des buts

58 buts marqués
52 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 THAON ES 49 24 14 7 3 0 55 28 0 27
2 ST AVOLD E.N. 47 24 15 2 7 0 65 52 0 13
3 SARREGUEMINE 44 24 13 5 6 0 55 42 0 13
4 AM. DU PERSONNEL MUN 35 24 10 5 9 0 47 40 0 7
5 FORBACH 35 24 11 3 10 0 52 40 1 12
6 SARREBOURG FC 34 24 9 7 8 0 41 40 0 1
7 THIONVILLE FC 33 24 10 3 11 0 34 40 0 -6
8 JARVILLE 33 24 10 4 10 0 39 35 1 4
9 EPINAL S A S 33 24 9 6 9 0 38 39 0 -1
10 CHAMPIGNEULLES RC 31 24 8 7 9 0 32 38 0 -6
11 BAR LE DUC FC 26 24 6 8 10 0 32 32 0 0
12 RENAISSANCE S. AMANV 23 24 6 5 13 0 29 53 0 -24
13 MAGNY 9 24 2 3 19 0 28 68 0 -40
gardiens
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Ludovic FOSSATI
L F
Khalid BENICHOU
K B
Fahdi REDJAM
F R
Antoine MEHL
A M
Yanne MAVOUNGOU
Y M
Lounis SACI
L S
Mafoud EL HELLAOUI
M E
Mehdi OUADAH
M O
Sahel REDJAM
S R
Dorian OREILLARD
D O
Mohamed LAFRAOUI
M L

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC