2 182 236 visites 19 visiteurs
Sfc
Championnat
2
2
18 août 2018 18:00
Epernay Rc
18'
NC
28'
Jonathan GAULTIER
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
1 min
Passe décisive
18 min
But encaissé
28 min
But encaissé
Jonathan GAULTIER
34 min
But marqué
45 min
61 min
71 min
90 min
Carton jaune
Pelouse naturelle
18:00 - 18 août 2018
Arbitre Central
STANISLAS RUEFF
Arbitre(s) assistant(s) AXEL RAMPONI FREDERIC KONTZLER
218 spectateurs

Il ne fallait pas arriver en retard ce samedi au stade de la Blies. Sarreguemines lançait sa saison de National 3 en ouvrant immédiatement la marque contre Épernay. Sur sa première incursion dans le camp adverse, Steininger, bien servit par M’Barki, trompait Husson (1-0, 1re ). Épernay allait revenir contre le cours du jeu sur une action anodine, où Evora Portes devançait Cappa (1-1, 17e ). Les visiteurs doublaient même la mise sur penalty par Gaultier (1-2, 28e ). Les Faïenciers, mal payés, repartaient à l’attaque. M’Barki provoquait et transformait un penalty (2-2, 34e ).

Les Sarregueminois allaient terminer le match en supériorité numérique après le contact mal maîtrisé de Gaultier sur Schwartz, blessé.

Au retour des vestiaires, les débats s’équilibraient un peu et le rythme du match baissait. Les visiteurs, à dix, faisaient bloc devant leur gardien. Les locaux reprenaient peu à peu l’ascendant. Assou et M’Barki tentaient de vingt mètres mais manquaient le cadre (65e , 66e ). Épernay évoluait en contres. Sarreguemines tentait de forcer le destin de ce match mais ni Levy Chapira de la tête (84e ), ni Steininger de près (87e ) ou encore Metin (90e ) n’y parvenaient… Davirdon aurait même pu créer la surprise dans les derniers instants.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G P G N N N

Répartition des buts

27 buts marqués
34 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG RCSA 17 8 5 2 1 0 15 10 0 5
2 THAON ES 17 8 5 2 1 0 13 8 0 5
3 SARRE UNION US 14 8 3 5 0 0 13 8 0 5
4 TROYES ESTAC 12 8 2 6 0 0 10 5 0 5
5 RAON L ETAPE US 11 7 3 2 2 0 11 9 0 2
6 AMNEVILLE CSO 11 8 3 2 3 0 11 11 0 0
7 NANCY ASNL 10 8 2 4 2 0 10 10 0 0
8 ST LOUIS NEUWEG FC 9 8 2 3 3 0 9 10 0 -1
9 FC AGGLO TROYENNE 9 7 3 0 4 0 5 4 0 1
10 MULHOUSE FC 8 7 2 2 3 0 7 6 0 1
11 STRG PIERROTS VAUBAN 8 7 2 2 3 0 10 12 0 -2
12 BIESHEIM ASC 7 8 2 1 5 0 8 14 0 -6
13 SARREGUEMINES FC 6 8 1 3 4 0 11 17 0 -6
14 EPERNAY RC 5 8 1 2 5 0 5 14 0 -9
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Guillaume CAPPA
G C
Khalid BENICHOU
K B
Mohamed ASSOU
M A
Alan WENGERT
A W
Nicolas SCHWARTZ
N S
Jordan COIGNARD
J C
Yannick DEKOUN
Y D
Mafoud EL HELLAOUI
M E
Elhassane M'BARKI
E M
Jean-Baptiste STEININGER
J S
Diego FOURNIER
D F

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Voir également

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC