2 182 236 visites 19 visiteurs
Championnat
4
1
25 août 2018 18:00
Sfc
13'
Jean Philippe DJE
30'
Chadli AMRI
35'
Adel GUENDEZ
89'
Jean Philippe DJE
13 min
But encaissé
Jean Philippe DJE
30 min
But encaissé
Chadli AMRI
35 min
But encaissé
Adel GUENDEZ
46 min
59 min
69 min
82 min
But marqué
Sur penalty
89 min
But encaissé
Jean Philippe DJE
STADE OMNISPORTS 1
Pelouse naturelle
18:00 - 25 août 2018
Arbitre Central
SYLVAIN THULLIER
Arbitre(s) assistant(s) MICKAEL ICART JULIEN FOURNIER
NC

Après avoir partagé les points pour l’ouverture de la saison contre Épernay (2-2), Sarreguemines a sombré hier soir au stade Omnisports de Sarre-Union.

Le SFC cédait dès la 13e minute de jeu. À l’angle de la surface, Djé résistait à son vis-à-vis et décochait une frappe croisée victorieuse (1-0, 13e ).

Les Bas-Rhinois, plein d’envie et de mordant, étouffaient les Mosellans et doublaient logiquement la mise. À la demi-heure de jeu, le tir enroulé d’Amri, lancé plein axe par un coéquipier, ne laissait aucune chance au portier mosellan (2-0).

Sarre-Union a géré

Quelques instants plus tard, Sarreguemines pointait enfin le bout de son nez. Mais d’un double arrêt, Deschateaux, le transfuge d’Alençon, évitait la réduction du score (31e ). En face, Cappa était livré à lui-même et concédait un troisième but, œuvre de Guendez (3-0, 34e ).

Forts de leur large avantage, les Sarre-Unionnais laissaient le cuir aux Faïenciers lors du second acte. Ces derniers devaient s’en remettre à un penalty de leur capitaine M’Barki, consécutif à une faute de main de Riff, pour faire trembler les filets de l’USSU (3-1, 82e ). Mais le dernier mot revenait aux Alsaciens. En contre, après un échange avec Amri, Djé s’offrait un doublé d’une frappe sèche (4-1, 89e).

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G P G N N N

Répartition des buts

27 buts marqués
34 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG RCSA 17 8 5 2 1 0 15 10 0 5
2 THAON ES 17 8 5 2 1 0 13 8 0 5
3 SARRE UNION US 14 8 3 5 0 0 13 8 0 5
4 TROYES ESTAC 12 8 2 6 0 0 10 5 0 5
5 RAON L ETAPE US 11 7 3 2 2 0 11 9 0 2
6 AMNEVILLE CSO 11 8 3 2 3 0 11 11 0 0
7 NANCY ASNL 10 8 2 4 2 0 10 10 0 0
8 ST LOUIS NEUWEG FC 9 8 2 3 3 0 9 10 0 -1
9 FC AGGLO TROYENNE 9 7 3 0 4 0 5 4 0 1
10 MULHOUSE FC 8 7 2 2 3 0 7 6 0 1
11 STRG PIERROTS VAUBAN 8 7 2 2 3 0 10 12 0 -2
12 BIESHEIM ASC 7 8 2 1 5 0 8 14 0 -6
13 SARREGUEMINES FC 6 8 1 3 4 0 11 17 0 -6
14 EPERNAY RC 5 8 1 2 5 0 5 14 0 -9
gardiens
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC