2 182 235 visites 20 visiteurs
Amneville Cso
Championnat
2
1
29 août 2018 20:00
Sfc
45'
NC
80'
Medhi BONCOEUR
  • Pluie
  • Mouillé
  • Médium
45 min
But encaissé
58 min
Passe décisive
62 min
80 min
But encaissé
Medhi BONCOEUR
Carton jaune
82 min
STADE MUNICIPAL 1
Pelouse naturelle
20:00 - 29 août 2018
Arbitre Central
CHRISTOPHER GALEK
Arbitre(s) assistant(s) KEVIN CHATEAU MAURICE SAMMARTANO
50 spectateurs

Malheureux, Sarreguemines a concédé sa deuxième défaite de la saison, ce mercredi soir à Amnéville (2-1). Le CSOA, qui signe son premier succès, a été plus réaliste.

Sous une pluie battante et un terrain à la limite du praticable, Amnéville et Sarreguemines s’affrontaient ce mercredi dans une rencontre entre deux équipes ayant beaucoup en commun. Les deux formations mosellanes engagées en National 3 ont démarré leur saison par un nul avant de s’incliner le week-end dernier. Elles débutaient donc ce troisième match de championnat – mais la 13e journée, allez comprendre… – avec le besoin de se rassurer et de décoller au classement.

Après l’incertitude concernant la tenue du match, Sarreguemines entamait la rencontre avec beaucoup d’application. Mais sur une pelouse gorgée d’eau, difficile de pratiquer un beau football. Les hommes du président Christophe Marie étaient pourtant les premiers à se mettre en évidence avec vingt minutes de qualité. Lancé par son propre gardien, M’Barki défiait même Keldenich, mais le dernier rempart amnévillois remportait son face-à-face (22e)

Cette action avait le mérite de réveiller les joueurs de la cité thermale, qui se procuraient enfin des occasions avec un coup franc de Michel Le boxé par Guillaume Cappa (24e). Le dernier rempart sarregueminois, auteur d’une sortie hasardeuse, était ensuite tout heureux de voir Théo Di Rosa manquer sa frappe en pivot (44e). Mais le SFC allait être
bien malchanceux dans les secondes suivantes, avec un autre coup franc, victorieux celui-là, de Michel Le. Le tir de l’ex-Messin, dévié par le mur, terminait sa course dans le petit filet (1-0, 45e+1).

Une histoire de penaltys

Assez peu tranchants à cet instant de la partie, les joueurs de Sébastien Meyer allaient toutefois parvenir à égaliser juste avant l’heure de jeu, grâce à un exploit individuel de Benoît Kowalczyk. Le milieu mosellan remontait tout le terrain balle au pied avant de lancer Jean-Baptiste Steininger à la limite du hors-jeu. L’ancien Naborien ajustait
Keldenich pour l’égalisation (1-1, 58e).

Totalement relancé, Sarreguemines obtenait, quelques minutes plus tard, un penalty sur une reprise de Dekoun déviée par une main amnévilloise. Hassan M’Barki s’élançait mais manquait l’occasion de donner l’avantage à son équipe. Déjà décisif contre SarreUnion (1-1), Quentin Keldenich repoussait d’une main ferme (74e). Le gardien du
CSOA évitait le pire à son équipe au cours d’un sérieux temps fort sarregueminois.

En ne le concrétisant pas, le SFC se mettait en danger. Après avoir fait le dos rond, Amnéville bénéficiait à son tour d’un penalty. Transformé, celui-là, par un Mehdi Boncœur plein de sang-froid (2-1, 81e). Avec ce succès, Cédric Léonard et ses hommes lancent leur saison. Sarreguemines, de son côté, reste bloqué à un point et peut nourrir une légitime frustration.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G P G N N N

Répartition des buts

27 buts marqués
34 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG RCSA 17 8 5 2 1 0 15 10 0 5
2 THAON ES 17 8 5 2 1 0 13 8 0 5
3 SARRE UNION US 14 8 3 5 0 0 13 8 0 5
4 TROYES ESTAC 12 8 2 6 0 0 10 5 0 5
5 RAON L ETAPE US 11 7 3 2 2 0 11 9 0 2
6 AMNEVILLE CSO 11 8 3 2 3 0 11 11 0 0
7 NANCY ASNL 10 8 2 4 2 0 10 10 0 0
8 ST LOUIS NEUWEG FC 9 8 2 3 3 0 9 10 0 -1
9 FC AGGLO TROYENNE 9 7 3 0 4 0 5 4 0 1
10 MULHOUSE FC 8 7 2 2 3 0 7 6 0 1
11 STRG PIERROTS VAUBAN 8 7 2 2 3 0 10 12 0 -2
12 BIESHEIM ASC 7 8 2 1 5 0 8 14 0 -6
13 SARREGUEMINES FC 6 8 1 3 4 0 11 17 0 -6
14 EPERNAY RC 5 8 1 2 5 0 5 14 0 -9
gardiens
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Guillaume CAPPA
G C
Oluwole ADEBAYO
O A
Mohamed ASSOU
M A
Alan WENGERT
A W
Jordan COIGNARD
J C
Benoit KOWALCZYK
B K
Yannick DEKOUN
Y D
Yassine MOHAMMED
Y M
Elhassane M'BARKI
E M
Jean-Baptiste STEININGER
J S
Paul LEVY-CHAPIRA
P L

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Voir également

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC