2 187 039 visites 25 visiteurs
Mulhouse Fc
Championnat
0
1
8 septembre 2018 18:00
Sfc
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
17 min
But marqué
64 min
77 min
STADE OMNISPORTS DE L ILL 1
Pelouse naturelle
18:00 - 8 septembre 2018
Arbitre Central
MATHIAS ROTH
Arbitre(s) assistant(s) SYLVAIN HESTIN MICHAEL CUVELIER
250 spectateurs

En difficulté en ce début de championnat, Sarreguemines s’est donné du baume au cœur, ce samedi soir à Mulhouse, en s’offrant un premier succès largement mérité.

Rapidement, Sarreguemines parvenait à combiner quelques mouvements, le plus souvent sur le côté gauche. Il fallait un sauvetage express de Shaïek pour priver Steiner d’une frappe à trois mètres du but (12e). Cinq minutes plus tard, M’Barki armait une frappe sèche à l’entrée de la surface. Le gardien mulhousien Ndoye avait beau se détendre de tout son long, la tentative du capitaine lorrain était parfaite (0-1, 17e ).

Mené, Mulhouse réagissait enfin, notamment au cours d’un temps fort de cinq minutes au cours duquel Shaïek par deux fois (32e ), Titebah (33e ) puis Soumah (34e ) prenaient leur chance face au but gardé par Cappa. Mais Sarreguemines rejoignait le vestiaire sans avoir vraiment souffert.

Au retour des vestiaires, les joueurs de Sébastien Meyer manquaient très vite deux énormes occasions de faire le break. Tout d’abord par Steininger, qui butait seul face à Ndoye après avoir échappé à Maureta (49e ). Puis par M’Barki qui, servi seul face au but, trouvait le moyen d’expédier sa frappe sur la barre transversale mulhousienne (52e ). Le ballon rebondissait sur la ligne.

Les minutes filaient et Sarreguemines conservait la mainmise sur le match. Et une fois encore, la formation mosellane ratait l’occasion d’estoquer pour le bon son adversaire lorsque M’Barki échouait face à un Ndoye dans un bon jour (70e ). Elle faillit s’en mordre les doigts. Car le milieu de terrain mulhousien Baka était quelques instants plus tard à deux doigts d’égaliser sur un coup de tête consécutif à un corner (74e ). Et Diawara, entré à la pause, ratait dans le temps additionnel un penalty qu’il avait lui-même obtenu. Sa frappe filait directement dans les nuages.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G P G N N N

Répartition des buts

27 buts marqués
34 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG RCSA 17 8 5 2 1 0 15 10 0 5
2 THAON ES 17 8 5 2 1 0 13 8 0 5
3 SARRE UNION US 14 8 3 5 0 0 13 8 0 5
4 TROYES ESTAC 12 8 2 6 0 0 10 5 0 5
5 FC AGGLO TROYENNE 12 8 4 0 4 0 8 5 0 3
6 MULHOUSE FC 11 8 3 2 3 0 10 7 0 3
7 AMNEVILLE CSO 11 8 3 2 3 0 11 11 0 0
8 RAON L ETAPE US 11 8 3 2 3 0 12 12 0 0
9 NANCY ASNL 10 8 2 4 2 0 10 10 0 0
10 ST LOUIS NEUWEG FC 9 8 2 3 3 0 9 10 0 -1
11 STRG PIERROTS VAUBAN 8 8 2 2 4 0 11 15 0 -4
12 BIESHEIM ASC 7 8 2 1 5 0 8 14 0 -6
13 SARREGUEMINES FC 6 8 1 3 4 0 11 17 0 -6
14 EPERNAY RC 5 8 1 2 5 0 5 14 0 -9
gardiens
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC