2 186 021 visites 14 visiteurs
Sfc
Championnat
1
2
22 septembre 2018 18:00
15'
Duminy
  • Averses
  • Mouillé
  • Faible
15 min
But encaissé
Duminy
39 min
66 min
85 min
87 min
Pelouse naturelle
18:00 - 22 septembre 2018
Arbitre Central
GREGORY GRASSE
Arbitre(s) assistant(s) NICOLAS SCHWARTZ AXEL RAMPONI
NC

Sans démériter, Sarreguemines a concédé ce samedi sa quatrième défaite en six journées de National 3. Les hommes de Sébastien Meyer sont tombés sur une formation plus réaliste. Raon-l’Étape s’est imposé 2-1 au stade de la Blies.

Après un premier round d’observation, Sarreguemines se procurait une première occasion sur corner par Kowalczyk mais sa tête passait au-dessus (6e ). Les locaux étaient plus entreprenants dans ce premier quart d’heure mais sur leur première tentative, les Vosgiens faisaient trembler les filets par l’intermédiaire de Duminy, qui reprenait une première frappe de Merbah repoussée par la barre (0-1, 15e ).

Dès lors, les visiteurs étaient plus vifs et Duminy trouvait Cappa (32e ). Sarreguemines semblait marquer le pas au cœur de ce premier acte et s’employait pour chercher la faille à l’image de Steininger, qui butait sur le portier Schmittheissler (43e ).

But refusé

Dès le retour des vestiaires, Sarreguemines repartait de l’avant, M’Barki pensait même avoir égalisé de la tête mais il était signalé hors-jeu (51e ). Le bloc bas de Raon-l’Étape était très bien en place et les attaques vosgiennes constamment dangereuses. Kowalczyk ratait sa frappe (55e ) et Mohammed tentait des vingt mètres (62e ), Sarreguemines cherchait à revenir au score et dominait les débats. Merbah, de l’autre côté, continuait à être dangereux en contre (74e , 77e ). Il allait même mettre sur orbite Ozcan, à peine entré, qui doublait la mise pour les visiteurs (0-2, 81e ).

M’Barki redonnait l’espoir sur penalty dans la foulée (1-2, 84e ) mais les Faïenciers, moins réalistes que leurs adversaires, ne pouvaient éviter la défaite

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G G G N N N

Répartition des buts

27 buts marqués
34 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG RCSA 17 8 5 2 1 0 15 10 0 5
2 THAON ES 17 8 5 2 1 0 13 8 0 5
3 SARRE UNION US 14 8 3 5 0 0 13 8 0 5
4 TROYES ESTAC 12 8 2 6 0 0 10 5 0 5
5 FC AGGLO TROYENNE 12 8 4 0 4 0 8 5 0 3
6 MULHOUSE FC 11 8 3 2 3 0 10 7 0 3
7 AMNEVILLE CSO 11 8 3 2 3 0 11 11 0 0
8 RAON L ETAPE US 11 8 3 2 3 0 12 12 0 0
9 NANCY ASNL 10 8 2 4 2 0 10 10 0 0
10 ST LOUIS NEUWEG FC 9 8 2 3 3 0 9 10 0 -1
11 STRG PIERROTS VAUBAN 8 8 2 2 4 0 11 15 0 -4
12 BIESHEIM ASC 7 8 2 1 5 0 8 14 0 -6
13 SARREGUEMINES FC 6 8 1 3 4 0 11 17 0 -6
14 EPERNAY RC 5 8 1 2 5 0 5 14 0 -9
gardiens
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC