2 182 235 visites 20 visiteurs
Strg Pierrots Vauban
Championnat
3
3
6 octobre 2018 17:00
Sfc
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
10 min
But encaissé
30 min
Carton jaune
37 min
But marqué
Sur penalty
39 min
But marqué
Passe décisive
41 min
But encaissé
44 min
But encaissé
46 min
50 min
But marqué
Passe décisive
65 min
STADE ÉMILE STAHL 1
Pelouse naturelle
17:00 - 6 octobre 2018
Arbitre Central
LUXEMBOURG ARBITRE
Arbitre(s) assistant(s) LUXEMBOURG ASSISTANT 1 LUXEMBOURG ASSISTANT 2
250 spectateurs

Au terme d’un match parfois fou, notamment en fin de première période, Vauban et Sarreguemines se quittent sur un match nul (3-3) qui n’arrange vraiment personne.

On ne se sera pas ennuyé au stade Émile-Stahl ! Six buts inscrits en cinquante minutes - trois de chaque côté – rendront la partie très agréable à suivre.

Les Strasbourgeois ne tardent pas à ouvrir le score : à la suite d’une belle combinaison entre Alliel et Djafaar, ce dernier adresse un bon centre à Onwuzurumba (1-0, 9e ).

Simpara au bon moment

Sur une touche longue jouée par M’Barki, Simpara est bousculé par Robin dans la surface. Mohammed transforme le penalty et égalise (1-1, 37e ). Dans la foulée, M’Barki réalise un petit festival côté droit. Son centre rasant atterrit dans les pieds de Coignard, au second poteau, qui donne l’avantage aux Mosellans (39e , 1-2).

Mené contre le cours du jeu, Vauban réagit par Bellahcène, qui s’y reprend par deux fois pour trouver le fond des filets (2-2, 41e ). Alliel se fait ensuite faucher par Benichou : l’arbitre désigne logiquement le point de penalty. À l’instar de Mohammed quelques minutes plus tôt, Djafaar transforme magistralement la sentence (3-2, 44e ).

Les Strasbourgeois concèdent d’emblée l’égalisation au retour des vestiaires. Une nouvelle touche profonde de M’Barki permet à Simpara de remettre les deux équipes à égalité (3-3, 50e ).

C’est un partage des points rageant pour Vauban, franchement plaisant dans le jeu mais trop inefficace. Et ce, dans les deux surfaces…

 

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G G P G N N

Répartition des buts

27 buts marqués
34 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG RCSA 17 8 5 2 1 0 15 10 0 5
2 THAON ES 17 8 5 2 1 0 13 8 0 5
3 SARRE UNION US 14 8 3 5 0 0 13 8 0 5
4 TROYES ESTAC 12 8 2 6 0 0 10 5 0 5
5 RAON L ETAPE US 11 7 3 2 2 0 11 9 0 2
6 AMNEVILLE CSO 11 8 3 2 3 0 11 11 0 0
7 NANCY ASNL 10 8 2 4 2 0 10 10 0 0
8 ST LOUIS NEUWEG FC 9 8 2 3 3 0 9 10 0 -1
9 FC AGGLO TROYENNE 9 7 3 0 4 0 5 4 0 1
10 MULHOUSE FC 8 7 2 2 3 0 7 6 0 1
11 STRG PIERROTS VAUBAN 8 7 2 2 3 0 10 12 0 -2
12 BIESHEIM ASC 7 8 2 1 5 0 8 14 0 -6
13 SARREGUEMINES FC 6 8 1 3 4 0 11 17 0 -6
14 EPERNAY RC 5 8 1 2 5 0 5 14 0 -9
gardiens
Gardien
Gardien
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La qualification à Forbach est la seule chose à retenir de ce week-end. Nous aurions préféré proposer plus de spectacle, j’aurais préféré voir mon équipe prendre plus de risques dans le jeu, mais la Coupe de France est une compétition qui prend de plus en plus d’importance et toutes les équipes jouent avec la peur de se faire éliminer.

Jouer c’est bien, gagner c’est mieux! Souvenons-nous de l’élimination face à Biesheim l’an dernier au 6ème tour où nous avions été éliminés par une équipe qui n’était pas venu faire le spectacle. Ils nous avaient laissé le ballon et s’étaient contentés de nous contrer pour nous éliminer. Donc j’avoue que je me satisfais de cette qualification, fut-elle peu spectaculaire.

Après j’ai apprécié voir mon équipe solide défensivement puisque c’est ce sur quoi j’ai travaillé toute la semaine avec mon équipe pour préparer la suite de la saison. Il faut donc savourer le fait d’atteindre ce 6ème tour pour la 5ème année consécutive!

Quand je vois 29 équipes de National 3 éliminées encore ce week-end (dont une bonne dizaine par des équipes hiérarchiquement inférieures), je me dis qu’il ne faut pas faire la fine bouche et apprécier la qualification. De nombreuses équipes de notre groupe aimeraient être à notre place. Maintenant place à 3 rencontres difficiles face à trois réserves professionnelles! »

Sébastien MEYER; coach SFC