2 230 558 visites 12 visiteurs
Sfc
Championnat
2
2
20 octobre 2018 18:00
Nancy Asnl
57'
Malaly DEMBELE
75'
Sofiane KHAYAT
49 min
But marqué
57 min
But encaissé
Malaly DEMBELE
63 min
But marqué
75 min
But encaissé
Sofiane KHAYAT
79 min
Carton jaune
80 min
84 min
85 min
Carton jaune
Pelouse naturelle
18:00 - 20 octobre 2018
Arbitre Central
SYLVAIN THULLIER
Arbitre(s) assistant(s) MAXIME FIGUEIRA CHRISTOPHER CORTE
205 spectateurs

En laissant la réserve nancéienne revenir au score par deux fois, Sarreguemines a concédé un nul, qui aurait même pu se transformer en défaite dans les dernières minutes. Un coup franc de Metin, parfaitement placé sur la tête de Kowalczyk, qui se jouait de l’immobilisme de Ternynck, et Sarreguemines, qui avait pris la mesure d’un adversaire supérieurement armé en première période, démarrait idéalement la seconde (48e ).

Les Mosellans auraient même dû rapidement doubler la mise pour se mettre à l’abri. Mais la finition n’était pas leur qualité première. Ils avaient tendance à trop compliquer et l’égalisation en était l’exemple parfait : le SFC négociait mal un contre à trois contre deux, M’Barki perdait le ballon ; Malaly Dembele le récupérait et, tout seul, le mettait au fond (58e ).

L’ASNL avait retrouvé des couleurs même si les occasions étaient toujours mosellanes. Une longue touche du capitaine passait de tête en tête et Steiner redonnait l’avantage à ses couleurs (64e ). Sarreguemines n’en profitait pourtant pas longtemps. Khayat, qui venait de rentrer (70e ), s’avançait dans la moitié de terrain locale, sans que personne ne s’oppose à lui et sa frappe finissait dans la lucarne (76e ).

« C’est frustrant »

Le SFC laissait encore passer sa chance avec un tir de Fournier dans le petit filet, sur un centre de M’Barki (87e ). Les Mosellans n’étaient d’ailleurs pas loin de se mordre les doigts d’avoir loupé tant d’occasions. Sans la belle horizontale de Cappa sur une tête de Dembele après un corner de Bassi, ils perdaient tout !

« Je pense qu’on mérite de gagner sur les quatre-vingt-cinq premières minutes », soupirait Sébastien Meyer après les débats. « Mais aussi de perdre sur les cinq dernières. C’est frustrant d’autant que Nancy était venu avec une grosse équipe. Pourtant, on réalise un gros match. J’avais dit aux garçons à la pause que cela se jouerait sur des détails. On marque sur des coups de pied arrêté mais on encaisse deux buts sur de grossières erreurs individuelles. On n’est vraiment pas récompensé. »

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

N N G N G ?

Répartition des buts

34 buts marqués
35 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG RCSA 19 11 5 4 2 0 18 15 0 3
2 THAON ES 19 10 5 4 1 0 17 12 0 5
3 MULHOUSE FC 18 11 5 3 3 0 15 9 0 6
4 SARRE UNION US 18 10 4 6 0 0 15 9 0 6
5 TROYES ESTAC 15 10 3 6 1 0 12 8 0 4
6 FC AGGLO TROYENNE 15 10 5 0 5 0 11 7 0 4
7 AMNEVILLE CSO 14 10 4 2 4 0 15 14 0 1
8 NANCY ASNL 13 10 3 4 3 0 11 12 0 -1
9 RAON L ETAPE US 12 10 3 3 4 0 13 16 0 -3
10 STRG PIERROTS VAUBAN 11 10 3 2 5 0 16 18 0 -2
11 BIESHEIM ASC 10 10 3 1 6 0 12 18 0 -6
12 SARREGUEMINES FC 10 10 2 4 4 0 14 18 0 -4
13 ST LOUIS NEUWEG FC 10 10 2 4 4 0 12 14 0 -2
14 EPERNAY RC 6 10 1 3 6 0 8 19 0 -11
gardiens
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Guillaume CAPPA
G C
Caner METIN
C M
Nicolas SCHWARTZ
N S
Fahdi REDJAM
F R
Jordan COIGNARD
J C
Benoit KOWALCZYK
B K
Yannick DEKOUN
Y D
Jordan STEINER
J S
Elhassane M'BARKI
E M
Ibrahim BARADJI
I B
Seydou SIMPARA
S S

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

"La victoire de Troyes est prise comme une récompense. Après trois matches nuls consécutifs et quelques partitions de plus en plus convaincantes, il nous manquait une victoire pour prendre de la confiance.

C’est chose faite après ce match globalement maîtrisé. J’ai préféré la deuxième mi-temps à la première, mais nous avons été cohérents malgré un adversaire invaincu depuis le début de la saison. Cette victoire fait du bien au moral avant de nous attaquer à un Everest...

A ce titre, je lance un appel à toutes les personnes qui croient en l’exploit. Sur les quatre dernières années, nous avons réussi quelques exploits sans avoir été véritablement « supporté » au sens vocal du terme.

Face à des clubs professionnels qui étaient soutenu par une cinquantaine de supporters, cela n’était pas trop pénalisant. Mais ce week-end, près de 300 supporters messins sont attendus pour supporter leur équipe.

Ainsi, J’espère vraiment que les supporters sarregueminois sauront se faire entendre, car il serait dommage pour mes joueurs d’avoir l’impression de jouer à l’extérieur...."

Sébastien MEYER, coach SFC